Droit de rêver.

Je dis juste que nous sommes coincés entre le rêve d’argent et de puissance et celui de paix, de liberté et de justice.
Mais mordre, a plein dent, dans la vie suppose y croire et avoir confiance en elle….et si dans le désir de puissance, la ruse et la violence sont monnaie courante..le rêve de paix, de justice et de liberté a un autre chemin.
Je dis rien … car nous sommes bien au milieu de deux désirs, bien que contraires, ont commencé à fonctionner de la même manière…..le droit et le désir de rêver de paix et d’égalité s’y perd et s’y trouve travesti.

Najiba Jalal

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.