Coronavirus: AU BRÉSIL, LE PRÉSIDENT BOLSONARO « DEVIENT FOU » ET DEMANDE UN COUP-D’ÉTAT !

Le président brésilien Bolsonaro, s’est une nouvelle fois illustré par son déni de la dangerosité de la pandémie de coronavirus, en se joignant à un groupe de manifestants réclamant clairement l’intervention de l’armée pour contraindre les élus locaux à lever le confinement et demande la fermeture du Congrès !…

« Nous ne voulons rien négocier », a lancé le président d’extrême-droite, debout à l’arrière d’un pick-up, aux manifestants agglutinés, brandissant des pancartes appelant à « l’intervention militaire avec Bolsonaro » !…

Le Président brésilien a réclamé l’application d’une loi qui a imposé en 1968, la fermeture du Congrès et supprimé de nombreux droits constitutionnels !…

Jair Bolsonaro critique constamment les dirigeants du Congrès, les gouverneurs et les maires qui défendent la politique de confinement et de distanciation sociale visant à enrayer la propagation du coronavirus qui a fait plus de 2.484 victimes et contaminé plus de 39.144 personnes au Brésil. Il s’est exprimé à plusieurs reprises en faveur de la réouverture des commerces et des écoles !…

Au cours de son allocution, le président brésilien n’a pas remis en question son appel à une intervention militaire et à la fermeture du Congrès !…

L’intervention du Président brésilien, a été condamnée par des responsables politiques et des haut magistrats qui ont vu par ses propos, une demande ouverte pour un « Coup d’État » et le retour d’un régime militaire dictatorial, 30 ans après la victoire de la démocratie !…

Abderrazzak Boussaid/Le7tv

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.