Coronavirus: l’Afrique sous la menace d’une « explosion » de la pandémie ?

Selon un modèle provisoire, les cas de coronavirus en Afrique pourraient passer de quelques milliers actuellement à 10 millions d’ici trois à six mois, selon un responsable régional de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) !…

L’OMS, a déclaré jeudi dernier que la projection provisoire actuelle pourrait vite changer : « Il est difficile de faire une estimation à long terme, car le contexte change trop et aussi les mesures de santé publique lorsqu’elles sont pleinement mises en œuvre, peuvent effectivement avoir un impact » !…

L’OMS, s’alarme de la progression rapide de la pandémie de coronavirus en Afrique, tout en estimant qu’à ce stade elle peut encore être contenue. Au cours de la semaine écoulée, il y a eu une hausse de 51 % du nombre de cas recensés sur le continent, et une hausse de 60 % du nombre de décès, d’après le directeur général de l’OMS : « Compte tenu de la difficulté d’obtenir des kits de diagnostic, il est probable que les nombres réels soient plus élevés » !…

La pandémie du nouveau coronavirus a fait plus de 1.000 morts en Afrique depuis son apparition en Chine en Décembre dernier, dont les trois quarts en Algérie, en Égypte, au Maroc et en Afrique du Sud. Selon les chiffres officiellement recensés, l’Afrique est avec l’Océanie l’un des continents les moins touchés par la pandémie, qui a tué au moins 162.000 personnes dans le monde. L’Algérie est le pays d’Afrique qui déplore le plus grand nombre de décès sur son sol (367), devant l’Égypte (224), le Maroc (138) et l’Afrique du Sud (52) !…

Selon les estimations de l’agence Onusienne, la pandémie pourrait ralentir la croissance économique du continent « de 3,2 à 1,8 % dans le meilleur des cas, poussant près de 27 millions de personnes dans l’extrême pauvreté » !…

L’Afrique est particulièrement sensible, car 56 % de sa population urbaine est concentrée dans des bidonvilles ou des logements informels et que seuls 34 % des ménages africains ont accès à des installations de base où se laver les mains !…

En Afrique, toutes les économies souffrent du choc soudain qui frappe les économies. Les barrières sanitaires et le confinement, pourtant nécessaires pour contrôler la pandémie sont en train d’étouffer et de noyer l’activité économique officielle et officieuse des pays !…

La Banque mondiale et le FMI ont indiqué qu’il manquait 44 milliards de dollars au continent pour lutter contre la pandémie. Créanciers officiels et privés ont mobilisé ou pourraient mobiliser jusqu’à 70 milliards de dollars, mais l’Afrique a besoin de 114 milliards, selon ces institutions. Il s’agit en outre, de maintenir les économies à flot face au pire ralentissement économique mondial depuis les années 1929 !…

Abderrazzak Boussaid/Le7tv

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.