LES PIRES ÉPIDÉMIES DE L’HISTOIRE !

1 – LA PESTE NOIRE (1347-1352): entre 25 et 34 millions de morts !

À elle seule, la peste qui a sévit pendant près de six ans des bords de la mer Noire à l’océan Atlantique décima presque 40 % de la population européenne, soit plus d’une trentaine de millions de personnes !…

Arrivée en provenance d’Asie via les ports de Crimée, puis de Gênes et Marseille, l’épidémie se répandit comme une trainée de poudre à travers le continent, toucha également l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, avant de stopper sa progression dans les vastes plaines peu habitées de Russie, en 1352 !…

Considérée comme la première pandémie de l’ère moderne, la peste réapparaîtra régulièrement au cours des siècles suivants, mais dans des proportions moins meurtrières !…

2 – LA GRIPPE ESPAGNOLE (1918-1919): entre 50 et 100 millions de morts !

Certains y virent une punition divine après l’absurde boucherie de la Première Guerre mondiale. En une année seulement, la grippe espagnole fit plus de victimes que le conflit qui venait à peine de s’achever. Vraisemblablement partie de Chine, la pandémie se propagea à une vitesse affolante, avec un taux de contagion et de mortalité jamais vu depuis la peste noire. De l’Asie à l’Europe, en passant par les États-Unis et l’Afrique, le virus n’épargna aucune région du monde : à l’hiver 1918-1919, plus d’un milliard d’individus en étaient porteurs !…

Au final, même s’il est désormais impossible de chiffrer avec exactitude le nombre de victimes de la grippe espagnole, les évaluations rétrospectives s’accordent sur une fourchette allant de 50 à 100 millions de morts. Pour la petite histoire, c’est lorsque le virus toucha l’Espagne, à l’automne 1918, que l’on commença à comprendre l’ampleur de l’épidémie, d’où le nom de  »grippe espagnole ».

3 – LE CHOLÉRA (1817 – ….): il y a chaque année, entre 20.000 à 120.000 décès dans le monde !

Mentionné pour la première fois dans les récits de Vasco de Gama (16e siècle), le choléra n’a jamais cessé de faire des ravages depuis 1817, et la première pandémie qui toucha l’Asie, l’Afrique orientale puis, dans la foulée, la Russie et l’Europe. Au total, en deux siècles, on recense sept pandémies majeures, ainsi qu’une multitude de foyers plus réduits. Il est ainsi quasiment impossible de chiffrer avec exactitude le nombre de victimes du choléra. Depuis une vingtaine d’années, le choléra sévit de façon endémique (circonscrit à une région ou une population déterminée), comme c’est le cas depuis 2010 à Haïti.

4- LE SIDA (1981 – … ): 25 millions de morts à ce jour !

Le virus du sida occupait déjà une place de choix dans notre recensement des maladies les plus meurtrières, c’est donc sans surprise qu’on le retrouve dans cet article consacré aux grands fléaux de l’histoire. Avec ses 3 millions de morts annuels et ses 35 millions de malades dans le monde, le sida est devenu en à peine trente ans l’un des plus grands drames de l’histoire de l’humanité. À l’heure qu’il est, l’usage du préservatif est le seul rempart contre cette pandémie pour laquelle aucun vaccin n’a encore été trouvé. Seul un seul homme a guéri du sida, et dans des circonstances bien particulières.

5- EBOLA (1976 – …): 30.000 morts à ce jour !

Apparu pour la première fois en République démocratique du Congo en 1976, le virus Ebola est l’un des plus foudroyants jamais recensés. Transmis par les liquides organiques (sang, sperme, salive, etc.), le virus se caractérise par une période d’incubation très courte et un taux de mortalité extrêmement élevé (de 60 à 90 % des cas). Incurable et particulièrement violent, le virus Ebola apparaît depuis 30 ans par vagues sporadiques sur le continent africain, comme récemment en Ouganda. Rien que d’y penser, l’idée d’une pandémie mondiale de fièvre Ebola fait froid dans le dos. l’épidémie qui a sévi principalement en Afrique de l’Ouest en 2014 et 2015 affichait ainsi une létalité de 70 % , avec 15.500 morts !

6- LE COVID-19 (2019 – …): jusqu’à ce jour, il y a 165.000 morts sur 2.500.000 cas d’infection !

La COVID-19 est la maladie infectieuse causée par un coronavirus découvert en Chine en décembre 2019. Les coronavirus sont une grande famille de virus qui peuvent créer des maladies chez l’homme et chez l’animal. Chez l’être humain, plusieurs coronavirus peuvent entraîner des infections respiratoires (du simple rhume à des maladies plus graves ( par exemple : le SRAS / syndrome respiratoire aigu sévère) et parfois même le décès des gens atteints.

Le virus s’installe dans le corps humain pendant une période appelée incubation : c’est le temps qui s’écoule entre l’infection et l’apparition des symptômes de la maladie. On estime actuellement que la période d’incubation de la COVID-19 dure de 1 à 14 jours et le plus souvent autour de cinq jours.

Abderrazzak Boussaid/Le7tv

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.