Une nouvelle insulte à l’intelligence des marocains.

L’affaire de la supposée maîtresse de l’avocat aurait pu susciter de la compassion si le couple n’avait pas été autant attaqué et de la plus ignoble des manières sur la place médiatique.
Cette affaire qui dépasse toute logique sociale et juridique vient de trancher définitivement la nature de la société marocaine et confirmer que la vérité est l’ennemie de notre culture.

Les faits sont les suivants, une jeune femme disposant de 70 photos avec un homme, toutes prises en selfie, sur une durée de quelques mois, un enfant aurait été conçu lors de cette relation mais la procédure de filiation se complique pour manque de preuves et la jeune femme est en mal de prouver l’effectivité des fiançailles car ces dernières sont soumises à conditions de validité par le code de la famille.
L’affaire aurait pu mobiliser bien des associations qui oeuvrent pour la protection de la femme et de la petite enfance, mais une campagne médiatique féroce à suivi, accablant l’épouse, sensée être la première et l’unique victime puisque c’est elle la partie trompée, puis pointant l’avocat pour avoir utiliser une pauvre femme, jeune et sans argent…
Une vidéo toutes les heures, des articles mettant en scène « blanche neige » qui se serait faite manipuler par les méchants et puissants avocats.
Tout est prêt pour pousser ce couple à la séparation et faire reconnaître à l’avocat des fiançailles, qui selon lui, n’ont jamais eu lieu.
C’est une insulte à notre intelligence!

Vous mettez en avant la blancheur de la jeune vierge, qui faute de moyens, aurait succombé à un homme puissant et riche pendant cinq ans.
Et c’est dure à avaler!
Aucun membre de cette famille ne se serait rendu compte de la supercherie? L’avocat est un homme médiatisé depuis longtemps et notre héroïne est championne des réseaux sociaux, elle aurait su et même trouvé le contact de l’épouse.

Cette jeune fille, qui a délibérément approché un homme marié, aurait alors commencé à faire chanter l’avocat, le menaçant de tout balancer à son épouse. Puis a fini par transmettre les quelques selfies à l’épouse. Objectif? Faire éclater une famille et avoir de l’argent..une démarche classique dans notre société.

Qui osera nier les manoeuvres entreprises par certaines familles pour avoir un mari aisé?

Allons, contre mauvaise intention, Bonne volonté, la justice a reçu la plainte de l’épouse, on aurait pu laisser les tribunaux faire leur boulot, non?

Vint alors, la série de vidéos, mettant en cause la complicité du couple et leur pouvoir, provoquant l’épouse et la comparant à la supposée maîtresse, attaquant ses enfants, sa vertue et même sa qualité d’avocate serait un signe de sa culpabilité….

Je dis juste que c’est malheureux de soutenir le vice dans notre société, c’est ignoble d’utiliser des arguments pour attendrir l’opinion publique et ne pas prendre en compte une famille qui risque d’exploser parce qu’une jeune femme pauvre a choisi un homme marié….

Je dis rien, la justice est faite pour tous, pauvres et riches, instruits ou pas, jeunes ou moins jeunes.
La sécurité est un droit fondamental de tout être et de chaque petite famille qui est la première cellule sociale, s’en prendre à la sécurité de la famille c’est détruire l’équilibre social.

Najiba Jalal

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.