<< Dépendance au smartphone >>

Bien qu’un smartphone, une tablette ou un ordinateur puisse être un outil extrêmement productif, l’utilisation compulsive de ces appareils peut interférer avec le travail, l’école et les relations. Lorsque vous passez plus de temps sur les réseaux sociaux ou que vous jouez à des jeux que vous n’interagissez avec de vrais personnes, ou que vous ne pouvez pas vous empêchez de vérifier à plusieurs reprises des textes, des e-mails ou des applications- même lorsque cela a des conséquences négatives dans votre vie- il peut être temps pour réévaluer votre utilisation de la technologie.

La dépendance au smartphone, parfois connue sous le nom de « nomophobie » (peur de ne pas avoir de téléphone portable), est souvent alimentée par un problème de surutilisation d’Internet ou un trouble de dépendance à Internet. Après tout, c’est rarement le téléphone ou la tablette lui-même qui crée la contrainte, mais plutôt les jeux, les applications et les mondes en ligne auxquels il nous relie.
La dépendance au smartphone peut englober une variété de problèmes de contrôle des impulsions, notamment: Relations virtuelles.
Surcharge d’information
Causes et effets de la dépendance aux smartphones et à Internet:
Augmentation de la solitude et de la dépression.
Alimenter l’anxiété.
Augmentation du stress.
Exacerber les troubles du déficit de l’attention.
Diminuer votre capacité de concentration et de réflexion profonde ou créative.
Déranger votre sommeil.
Encourager l’auto-absorption.

L’utilisation compulsive d’un smartphone peut être le signe de problèmes plus profonds.Essayer un entraîneur sportif, un médecin ou un ami de la famille respecté. N’ayez pas peur de consulter un professionnel si vous êtes préoccupé par l’utilisation du smartphone.

-B.Meryem-

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.