Les marocains ne veulent plus se marier

Dans un  rapport intitulé, « Population et développement au Maroc » et publié il y a quelques jours, le Haut-commissariat au Plan (HCP) révèle de nombreux changements en termes de fécondité et de mariage chez les marocains.

Les Marocains ne veulent -ils plus se marier ? Le constat du rapport est accablant et interpelle sur l’avenir du mariage.

Selon ce rapport, l’âge moyen de mariage est passé à 31,9 ans pour les hommes et à 25,5 ans pour les femmes, ce qui indique une tendance des Marocains à retarder le mariage de plus en plus. D’un autre côté, le phénomène du célibat est également en croissance, 35% des femmes n’ont jamais été mariées, 24% des célibataires ont entre 30 et 34 ans et, 11%, entre 45 et 49 ans, selon le rapport cité par Challenge.

De même, le taux de fécondité des familles marocaines a connu une baisse importante en 2014, passant à 2,21 enfants par femme marocaine. Ce taux est passé à 2,38 enfants par femme en 2018, mais reste globalement inchangé.

En effet, 70,7% des femmes marocaines utilisent actuellement des contraceptifs pour éviter les naissances, conclut le rapport.

N.J

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.