Il y’a 17 ans. Rahal Mémorial . L’hommage d’Ali.

Il y’a 17 ans. Rahal Mémorial .
L’hommage d’Ali.

Par Regragui Nourreddine.

C’est de coutume de voir des familles honorées un des leurs. Un oncle, une tante, un cousin ou un grand père. Sur, ces lignes, on a le témoignage de Ali Rahal Essoulami petit fils de  père Rahal. Les mots sont pesants, émouvants, sincères, succulents et bien placés comme Ali en a le secret.
Lisez.
“ Rahal Essoulami, voila déjà 17 ans que le monde est orphelin de ce grand homme. Un personnage qui restera à jamais le symbole de l’hospitalité au Maroc. Le must des must dans le domaine, l’autodidacte, le visionnaire, le pionnier, il sera toujours reconnu comme un grand monsieur et un symbole pour tout le peuple marocain. Rares sont les personnes qui ne le connaissent pas où qui n’ont pas eu d’anecdotes avec lui. Ce grand homme, c’est non seulement un grand père pour moi mais aussi un modèle que je m’efforce de suivre chaque jour que dieu fait. Je n’ai pas eu la chance de le connaître assez et de vivre avec lui sa jeunesse, mais d’après ce que ma famille raconte de lui, c’était un être hors norme. Il a toujours été juste avec ses compères, ses proches et ses employés. Adoré de tous, Il incarnait à merveille le business man hors paire qui a su rester modeste et authentique malgré un changement de niveau de vie. Du petit magasin où il vendait des gâteux marocains aux plus grands événements du royaume, il a su se garder de tous les vices clamant haut et fort son nom et celui de sa famille. Sa force était autre que visuelle et physique, car malgré sa grande corpulence et sa canne, mon grand père était fort de courage. Il a fait en sorte de s’aider de sa famille lorsque les affaires n’allaient pas si bien ou lorsqu’il se sentait mal.
Sa force étant sa famille, c’est à nous maintenant de porter haut et fort son nom pour qu’il soit à jamais gravé dans nos coeurs et ceux de tout le peuple marocain. Aujourd’hui, il faut repenser le modèle relationnel de la famille et de notre entreprise. Ce n’est que comme ça que nous pourrons braver toutes les formes de crises.
A ma grand mère aussi, allay rhamha, que je dédie ce message car à elle que revient une grande partie du mérite. Merci à toi d’avoir fait en sorte de nous garder aussi souder après la perte de notre cher être bien aimé, la vie continue …
Tous ces mots ne pourront jamais égaler le mal que je ressens et que nous ressentons tous de plus avoir à notre chevet et à notre écoute le grand RAHAL ESSOULAMI et notre bien aimée HALIMA MORJANE.
Longue vie à mes oncles et leur petite famille, longue vie à la famille Rahal.
Dieu, la Patrie, le Roi “
ALI RAHAL ESSOULAMI

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.