ÉCONOMIE : L’INDUSTRIE AUTOMOBILE AU MAROC EN « MODE RALENTI »!

Au Maroc où l’état d’urgence sanitaire, confinement y compris, a été prolongé de trois semaines jusqu’au 10 juin prochain, les constructeurs et concessionnaires automobiles relancent progressivement leurs activités !…

Le géant du secteur, le français Renault a rouvert ses usines de Tanger et Casablanca fin avril-début mai. Cependant, la production totale qui atteint normalement 400.000 voitures par an, sera progressive et limitée pour l’instant aux commandes pré-confinement !…
Dans un communiqué récemment publié, le top management de Renault entend faire évoluer la production en fonction de la reprise des marchés !…

Quant à Peugeot, il a remis à flot son usine de Kenitra le 6 mai dernier avec au programme la reprise de la production de la Peugeot 208 et le probable montage prochain d’un véhicule électrique destiné au marché européen : Citröen AMI !…

Alors que Carlos Tavares, PDG du groupe annonçait son ambition de doubler d’ici mi-2020 la capacité de production de l’unité de Kénitra à 200.000 véhicules par an. Cependant ces ambitions, pourraient être freinées par la pandémie !…

Partout dans le monde, le secteur automobile a subi de plein fouet la crise provoquée par le coronavirus. Cependant, une récent étude de « Bloomberg » révèle que plusieurs constructeurs internationaux dont Volkswagen et Nissan cherchaient « en secret » juste avant la crise à étendre leur présence sur le continent africain et particulièrement au Maroc !…

Abderrazzak Boussaid/Le7Tv

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.