Un Ramadan sans sel.

Un Ramadan sans sel.

Par RN

Ni tarawih en communauté, ni foot de quartier, ni visites familiales. Ramadan 1441 ne sera jamais comme les autres. Certes pour les altercations, la quote-part sera respectée et pour un  témoignage, pour le 1er jour, ça n’a pas manqué de nervosité +.
Confinement et maudite Coronavirus. On se dit, mais quel péché, on a commis.
 » Houhan » ( ça s’écrit Wuhan), il y’a un who. Qui ?. Effectivement, c’est ça la question qui se pose , comment ce terrible miniscule de virus fait trembler la terre, tue l’économie et emprisonne du beau monde.
Un silence terrible qui plane sur une ville comme Casablanca, d’ailleurs, très brouillante, bouillonnante et agitée.
Nous vivons une autre ère. Allah ya Hfed.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.