CORONAVIRUS-SCANDALE : LE « NEW YORK TIMES », ACCUSE TRUMP D’AVOIR DES LIENS AVEC « SANOFI » !

C’est un véritable et un énorme scandale politique qui vient d’éclater ce mardi aux États-Unis !…

En effet, selon le très sérieux « New York Times », étayant l’obsession du Président des Etats-Unis pour la Chloroquine, Donald Trump détiendrait en fait des actions boursières dans le capital de Sanofi, société pharmaceutique qui fabrique de la chloroquine !…

Rappelez-vous, à chaque allocution, Donald Trump louait les mérites de la Chloroquine: « un don du ciel » disait-il… « Porteur d’espoir, cet antipaludéen pourrait selon lui vraiment changer la donne dans la lutte contre le coronavirus s’il est utilisé pour traiter les personnes atteintes du Covid-19 » affirmait-il… Des propos partagés par une partie de la communauté scientifique, mais qui ne tiennent pas compte de l’Organisation Mondiale de la Santé, qui appelle à la prudence en raison du faible nombre de patients ayant eu recours à ce traitement !…

Pourtant, le discours très affirmatif et très offensif du président des Etats-Unis a éveillé les soupçons de la presse américaine, et du « New York Times » qui ont vu des visées souterraines du chef de la maison blanche !…

Tel un coup de pied dans la fourmilière, un article paru ce mardi dans le « New York Times », apporte quelques éclaircissements et soutient que le président américain est en réalité lié aux laboratoires pharmaceutiques produisant des médicaments à base d’hydroxychloroquine : « si l’hydroxychloroquine devient un traitement accepté, plusieurs sociétés pharmaceutiques devraient en profiter, notamment des actionnaires et des cadres supérieurs ayant des liens avec le président » écrit le journal. D’autant que « Donald Trump lui-même a un intérêt financier personnel dans Sanofi, le fabricant de médicaments français qui fabrique le Plaquenil » !…

De plus, toujours selon l’article du New York Times, des associés de Donald Trump figurent aussi en pôle position parmi les principaux actionnaires de Sanofi à l’instar de Ken Fisher, gros donateur des Républicains et de Trump !…

Autre exemple cité : dans l’actionnariat de Sanofi et de Mylan figure le fonds Invesco, anciennement géré par Wilbur Ross, l’actuel secrétaire au Commerce de Trump, qui a affirmé ce Lundi ne pas avoir eu connaissance des investissements de son fonds !…

Par ailleurs, depuis l’année dernière, Donald Trump a signalé que ses trois sociétés familiales avaient chacune des investissements chez Dodge & Cox, une société américaine de fonds communs de placement dont la plus grande participation était dans…Sanofi !…

Si de telles allégations très « dangereuses » outre-atlantique, sont vérifiées et corroborées, ça sera alors le plus grand scandale politique américain, depuis le Watergate qui a détruit la présidence de Nixon dans les années 70 !…La Loi americaine prévoit même des peines de prison pour tout « délit d’initié » ou « conflit d’intérêts » !…

L’avenir et la « survie politique » de Trump ne tiendrait plus, si l’on ose dire, qu’à un traitement palliatif…à la Chloroquine !…

Abderrazzak Boussaid / Le7tv

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.