Fischer, qui a été récemment nommé ambassadeur des États-Unis à Rabat, s’est réjoui, dans un mot affiché sur la façade du pavillon “Dar America” à la 26ème édition du Salon international de l’édition et du livre à Casablanca (SIEL), que :

“le Maroc est l’un des plus anciens alliés des États-Unis et le traité d’amitié et de paix, signé en 1787 avec le Maroc, est le plus ancien traité de l’histoire des Etats-Unis d’Amérique”.

“Je suis honoré que le Maroc soit le lieu de ma résidence” et “c’est un privilège de représenter les États-Unis d’Amérique au Maroc” s’est-il félicité.

 

Dans une autre affiche collée sur le pavillon “Dar America”, qui relate l’histoire des États-Unis et du Maroc, il est écrit que “le Maroc restera un partenaire essentiel des États-Unis pour la création d’un avenir plus sûr et plus prospère pour nos deux peuples”.

 

“Nous continuerons à offrir des opportunités à la génération future, entretenir une relation de respect mutuel et à tisser de nouveaux liens entre nos économies, nos continents et nos peuples”, lit-on sur cette affiche.

De son côté, l’attachée culturelle à “Dar America” à Casablanca, Laura MacArthur, a indiqué que le pavillon du Centre culturel américain “Dar America” au SIEL a choisi pour cette édition le thème “America’s Window”, en vue de “célébrer l’amitié entre le Maroc et les États-Unis” !

Abderrazzak Boussaid / Le7tv