Afrique du Sud: L’ANC se prononce contre la privatisation du transporteur national

Le Congrès National Africain (ANC), au pouvoir en Afrique du Sud, s’est prononcé, mercredi, contre l’ouverture au privé du capital de la compagnie aérienne nationale (SAA), ébranlée par une grave crise financière.

«La SAA doit être maintenue en tant que compagnie nationale», a dit Ace Magashule, Secrétaire-général de l’ANC, lors d’un point de presse.

Le responsable a, toutefois, concédé, que la compagnie a besoin d’une restructuration substantielle.

Jadis considérée parmi les joyaux de l’économie sud-africaine, la SAA subi les affres de longues années de corruption et de mauvaise gouvernance. La compagnie ne survit plus que grâce aux interventions de l’Etat. Les autorités sud-africaines ont été contraintes de recourir, à plusieurs reprises, aux fonds publics, de plus en plus rares, pour maintenir l’entreprise à flot.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.