S’arracher les dents. Les médecins dentistes en colère

S’arracher les dents.
Les médecins dentistes en colère

Par Regragui Nourreddine.

Des charlatans, impôts excessifs, une anésthésie  qui coûte chère,  Cnops et instances  mutuelles  trop gourmandes, concurrence non  loyale. Trop c’est trop crient les médecins dentistes du secteur Libéral  » Notre grève est annoncée pour lundi 13/1/2020″. Lance d’une voix rauque Nawal Rabiî, en live et franche  dans son intervention, c’est dire que la Tadlaouie ( Cabinet à Beni Mellal) professionnelle de métier, domine son sujet.
Une loi à réglementer. Le ministère de la santé est en mode spectateur, ce qui est aberrant.
Un team work autour du président Taoufiki  El Jai. Les coups de gueule se succèdent en ce jeudi 2/1/2020.  » Nous sommes au service du citoyen. Nous avons notre stratégie, nos ambitions et nos objectifs ». Défendre la cause du métier. Voilà. On demande au ministère de tutelle de prendre au sérieux nos doléances.
Dentiste. C’est des études, une science et des valeurs. Un plaisir de vous entendre chère Nawal la combattante.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.