La natation qui unit le monde Arabe. Par Regragui Nourreddine. Hormis les médailles d’or, la brasse ou le papillon. La piscine olympique de Casablanca fut le théâtre de retrouvailles entre jeunes du monde Arabe  » Je suis Algérienne et comme tu vois, je discute sans frontières avec mes amis Marocains et vice versa ». Algériens, Marocains, Egyptiens, Libanais ou Bahreïnis. Ils et elles ont en  commun la langue de papa et maman mais aussi cette mer méditerranéenne, rouge ou autre  Golfe  Persique. Des jeunes du monde Arabe installés en France, Belgique et dans tt l’europe  qui se retrouvent à Casa derrière un plot ou devant un tagine. La réussite est donc  pleine.( 200 jeunes présents ). 102 médailles pour le Maroc ( premier chez les 14/15 ans garcons)  ça sent Paris 2024. Même chose chez les Algériennes ( 14/15 ans, 13,fois le poduim doré). Une piscine qui fait peau neuve. La fête ne pouvait être que belle.  « Short » ou maillots, la réponse est fulgurante. Bien plus, la jeunesse Arabe refuse de se noyer dans l’obscurantisme. Des efforts sur le plan financier (  la natation n’est pas malheureusement gâtée comme le golf, tennis ou le foot) oui. Notre prophète nous ordonne d’apprendre la natation à nos enfants et c’est ce que font les encadreurs, arbitres, dirigeants, FINA, FRMN, l’Union Arabe et parents. Bravo messieurs dames.

La natation qui unit le monde Arabe.

Par Regragui Nourreddine.

Hormis les médailles d’or, la brasse ou le papillon. La piscine olympique de Casablanca fut le théâtre de retrouvailles entre jeunes du monde Arabe  » Je suis Algérienne et comme tu vois, je discute sans frontières avec mes amis Marocains et vice versa ». Algériens, Marocains, Egyptiens, Libanais ou Bahreïnis. Ils et elles ont en  commun la langue de papa et maman mais aussi cette mer méditerranéenne, rouge ou autre  Golfe  Persique.
Des jeunes du monde Arabe installés en France, Belgique et dans tt l’europe  qui se retrouvent à Casa derrière un plot ou devant un tagine. La réussite est donc  pleine.( 200 jeunes présents ).
102 médailles pour le Maroc ( premier chez les 14/15 ans garcons)  ça sent Paris 2024. Même chose chez les Algériennes ( 14/15 ans, 13,fois le poduim doré).
Une piscine qui fait peau neuve. La fête ne pouvait être que belle.  « Short » ou maillots, la réponse est fulgurante. Bien plus, la jeunesse Arabe refuse de se noyer dans l’obscurantisme.
Des efforts sur le plan financier (  la natation n’est pas malheureusement gâtée comme le golf, tennis ou le foot) oui. Notre prophète nous ordonne d’apprendre la natation à nos enfants et c’est ce que font les encadreurs, arbitres, dirigeants, FINA, FRMN, l’Union Arabe et parents. Bravo messieurs dames.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.