Le Maroc et le Honduras déterminés à renforcer leurs relations bilatérales

Le Maroc et le Honduras ont convenu de la nécessité de déployer davantage d’efforts pour renforcer leurs relations bilatérales en menant des actions concrètes dans le cadre d’une coopération tripartite Maroc-Honduras-Afrique.
Lors d’une réunion de travail tenue, jeudi à Tegucigalpa, par la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Mounia Boucetta, avec les vice-ministres des affaires étrangères, José Isaías Barahona Herrera, et de la coopération internationale, Norma Allegra Cerrato, les deux parties ont exprimé leur satisfaction quant au niveau distingué des relations de coopération bilatérale et leur détermination commune à fortifier davantage ces relations, notamment dans les domaines de la santé, de l’environnement, du développement humain, de l’égalité du genre et de la migration.
Les deux pays se sont aussi mis d’accord sur des programmes concrets de coopération bilatérale et l’établissement de véritables relations de partenariat, notamment dans les domaines de l’économie et des échanges commerciaux, lit-on dans un communiqué publié par le ministère hondurien des affaires étrangères.

Lors de cette réunion, qui s’est tenue en présence de l’ambassadeur du Royaume au Guatemala, Tarik Louajri, la partie marocaine a présenté la teneur de l’initiative marocaine d’autonomie pour régler le différend artificiel autour du Sahara marocain. A cette occasion, le Honduras a pris note avec intérêt de ladite initiative orientée vers une solution politique juste, en faveur du bien-être et de la prospérité de la région.
Les deux parties ont également souligné l’impératif de mettre en œuvre une feuille d’action multi-sectorielle conjointe pour hisser leurs relations au niveau d’un partenariat dans plusieurs domaines d’intérêt commun.
Les responsables honduriens ont salué à cette occasion le rôle pionnier de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Commandant des croyants, pour la promotion du dialogue inter-religieux et des valeurs de tolérance et de paix.
La réunion a également permis de dégager une convergence de vues sur certaines questions d’ordre régional et international.
En tournée en Amérique centrale entre le 23 et 26 avril, Mme Boucetta avait participé, mardi à Guatemala City, aux travaux du 1er Forum Maroc-SICA, avec pour objectif d’examiner les mécanismes et les moyens à mettre en œuvre pour promouvoir un modèle de coopération sud-sud.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.