Meknès : Enquête sur une femme qui a accouché à l’entrée d’un centre de santé d’un bébé mort-né !

Une commission d’inspection du ministère de la Santé a été chargée d’enquêter sur les circonstances d’un accouchement survenu mercredi à l’extérieur du centre de santé Ain Jemaa à Meknès, a annoncé le département dans un communiqué.
Suite aux informations relayées par certains médias sur cet incident douloureux, le ministre a immédiatement ordonné la mise sur pied d’une commission d’inspection centrale afin de mener une enquête sur le terrain pour élucider les circonstances d’un tel accouchement, a précisé le communiqué, ajoutant qu’une femme aurait donné naissance à un enfant mort-né à l’entrée du centre de santé précité.
Suite à cet incident, il a été également décidé de diligenter une enquête judiciaire avec la réalisation d’une autopsie médicale sur le fœtus décédé conformément aux instructions du Parquet compétent pour déterminer les causes exactes du décès.

Selon les premiers résultats de l’enquête, il a été constaté que l’époux de la femme en question s’était présenté mercredi à l’aube (3 heures) au centre où il a été informé que l’établissement ne fait pas office de centre médical de garde. Suite à quoi, une ambulance a été mise à sa disposition pour transporter la femme enceinte vers un hôpital public, ce que le mari a catégoriquement refusé.
Aux environs du 7 heures du matin du même jour, l’épouse s’est présentée à nouveau devant le centre, accompagnée de deux femmes, dans un état d’accouchement prématuré et a accouché d’un enfant mort-né avant d’y accéder.
Selon la même source, la femme a bénéficié de toutes les prestations médicales dispensées par le staff médical du centre avant qu’elle soit transférée à l’hôpital de maternité Banio à Meknès où elle a reçu les soins nécessaires et est actuellement en bonne santé.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.