La faculté Hassan II de Casablanca, poursuivie en justice, payera 800.000 dirhams à deux étudiants.

La faculté Hassan II des sciences juridiques, économiques et sociales de Casablanca, poursuivie en justice, a été contraint de payer 800.000 dirhams à deux étudiants.
Il s’avère que les deux étudiants, un garçon et une fille, auraient porté plainte contre la faculté pour retard de délivrance de leur diplôme, selon le quotidien Al Akhbar.
Le média a également confié que la Cour d’appel de Rabat a donné gain de cause aux étudiants après une confirmation du verdict du tribunal administratif qui a décidé de prélever à la faculté 800 000 dirhams.

Rappelons que les faits remontent à l’année 2013 : la faculté de Casablanca a fait l’objet de plusieurs plaintes de tricherie et de “corruption”, et plusieurs notes d’examens auraient été falsifiées, précise Al Akhbar. Une étudiante avait alors fourni à la justice des informations, avec preuves à l’appui, de ce qu’elle a jugé comme injuste et a décidé de trainer sa faculté devant les tribunaux.
L’établissement scolaire a alors changé les notes, mais, pour se venger de ses accusations, a formellement interdit à l’étudiante de s’inscrire pour une nouvelle année scolaire et a refusé de lui délivrer son diplôme ainsi que son baccalauréat.

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.