Le Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal, Nizar Baraka : « La confiance, un véritable moteur économique au Maroc »

Dans une conférence, organisée par l’Alliance des Economistes Istiqlaliens et tenue à Casablanca ce mercredi 20 février en compagnie du Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal, Nizar Baraka, on évoque une véritable crise de confiance au sein de la société marocaine. Sous le thème « la confiance, un moteur de croissance économique au Maroc », cette conférence a donné lieu à plusieurs échanges entre les participants qui ont soit émis des propositions au Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal pour renforcer la confiance dans le pays, soit poser des questions pour en savoir plus sur les intentions du Parti.

À travers des exemples concrets, Nizar Baraka a expliqué que sans confiance, les individus ne sont pas aptes à donner et à collaborer pour arriver à un résultat commun. Pire, sans confiance, c’est l’avenir de la nation toute entière qui est compromis.
Cette absence de confiance en ce que le Maroc peut apporter aux citoyens est responsable, entre autre, de la fuite des cerveaux qui cherchent un avenir meilleur loin de leur pays, pensant que ce dernier n’a rien à leur offrir.
Malgrè les efforts de la nation pour améliorer entre autre la sécurité, la santé, la lutte contre la corruption, la crise de confiance persiste et fait stagner le Maroc.

Nizar Baraka évoque également un manque de communication entre les responsables gouvernementaux et la société, une absence de débats qui permettraient d’échanger et de développer des idées susceptibles de faire avancer les choses.
Lors de la conférence, un sujet a été particulièrement souligné : l’éducation. Pour préparer les citoyens de demain, il faut leur garantir de bonnes conditions éducatives. M. Baraka a affirmé que si le système éducatif est défaillant, c’est dû aux ressources humaines qui doivent contribuer essentiellement à la formation des professeurs, à la réduction des effectifs d’élèves par classe, à la mise en place d’un personnel administratif compétent et à une vision stratégique de l’éducation permettant de voir l’élève comme un futur citoyen marocain.

Nizar Baraka insiste sur l’importance d’avoir cette vision stratégique dans le développement de toutes les activités mises en oeuvre.
Pour conclure, il précise que les trois priorités du Parti portent sur :
– La réforme de l’éducation qui doit être en accord avec ce que dit la constitution
– Le renforcement de l’identité du citoyen qui doit s’ouvrir au monde tout en gardant sa culture et ses valeurs
– La mise en place d’un projet égalitariste permettant à tous les citoyens marocains d’avoir les mêmes chances de réussir.

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.