Le grand stade de Casablanca: du positif , mais pas que !

Le Grand stade de Casablanca bientôt bâti à Mansouria, une commune qui fait partie de la province de Benslimane. Ce nouveau stade peut être perçu comme très avantageux pour promouvoir le football marocain, ce qui a permis au gouvernement de donner l’accord de mise en oeuvre de ce nouveau projet. Cependant, ce 11 février, le quotidien arabophone Assabah a énuméré quelques points négatifs qui n’ont pas manqué de ternir l’image qu’on se faisait de ce fabuleux projet national.

1- La construction de ce stade s’effectuera par le biais de la procédure juridique de l’expropriation. Plusieurs terrains privés qui appartenaient à des membres d’une famille ont été achetés avec de grosses sommes d’argent.

2- Le stade est à 50km de Casablanca. Cette distance, trop longue, ne sera pas favorable aux supporters du Raja et du Wydad qui trouveront probablement des difficultés pour s’y rendre.

3- La localisation de ce nouveau terrain est une des plus grosses failles du projet. Le stade se situera dans une région qui appartient à la Gendarmerie royale qui n’a pas l’expérience requise pour organiser des matchs de football.

4- La réalisation de ce projet nécessitera un budget très important. On estime que le coût de construction du stade avoisine les 2 milliards de dirhams.

Cependant, ce stade est attendu avec impatience depuis déjà quelques années. Malgré ces points faibles, nous espérons qu’il sera à la hauteur des espérances des supporters marocains.

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.