Le Prix Argana 2018 décerné au poète libanais Wadih Saadeh

Le poète libanais Wadih Saadeh a reçu le Prix international de la poésie Argana 2018, attribué par la Maison de la poésie en collaboration avec la fondation CDG et le ministère de la Culture et de la communication.
L’auteur du « Texte de l’absence » détient déjà dix recueils de poèmes. Il fait partie des poètes arabes contemporains les plus réputés, puisque plusieurs de ses recueils ont été traduits dans plusieurs langues, notamment en anglais.
Né en 1948 à Chabtîn, dans le nord du Liban, Saadeh a travaillé en tant que journaliste à Beyrouth, Londres, Paris et Nicosie, avant de s’installer à Sydney, en Australie.

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.