Histoire émouvante ! En Italie, une collecte d’argent a été réalisée au profit d’un marocain atteint de cancer !

Il s’agit d’un marocain résidant en Italie qui a gagné l’affection de l’opinion publique italienne. Le prénommé Jilali n’avait pas assez d’argent pour rendre visite à sa mère au Maroc. Une collecte d’argent a été faite pour lui permettre de rentrer au Maroc ce lundi.
En Août, ce dernier ressentait des douleurs accentuées avant d’apprendre qu’il souffrait d’une « pathologie oncologique », rapportent les médias italiens Repubblica et Zerottonove. Il apprit alors qu’il avait une tumeur maligne et étant seul en Italie, et ne disposant d’aucune aide au chômage ou d’accès aux soins, il était désespéré. Sa plus grande peur était de ne pas voir sa mère une dernière fois au cas où son cancer s’aggrave et qu’il y perde la vie.
C’est alors que Fatiha Chakir, médiatrice culturelle et membre de l’association «Il Mondo a Colori» lui rendit visite et mit en place une collecte de fonds dans le but de l’aider à subvenir à ses besoins en médicaments. Elle publia un message sur son Facebook «Ceux qui ne peuvent pas l’aider économiquement peuvent aller le voir pour le saluer et lui apporter un mot de réconfort»
Grâce à ce coup de pouce, le marocain a reçu de nombreux dons d’argent qui lui ont permis non seulement d’acheter les médicaments qui lui étaient recommandés pour soulager son cancer mais en plus, d’aller rendre visite à sa mère au Maroc.
Cet élan de générosité de la part des italiens a permis à Jilali d’arriver à Casablanca le 4 février et de rendre visite à sa mère. Fatiha Chakir, responsable associative et ange gardien de ce jeune marocain, a annoncé avec une grande émotion: «Je voudrais tout d’abord remercier tous ceux qui ont accueilli avec amour et solidarité la douloureuse histoire de Jilali. Ceux qui ont une immense générosité ont embrassé tant de souffrances pour apporter la proximité, la sérénité et la chaleur d’une famille». Elle ajoute que :«Grâce à la générosité et à la participation de nombreuses personnalités, Jilali a enfin réalisé son plus grand souhait : retourner au Maroc pour embrasser sa mère handicapée».

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.