UFC : Conor McGregor et Khabib Nurmagomedov suspendus pour une bagarre suite au combat

Conor McGregor et Khabib Nurmagomedov ont reçu une interdiction rétroactive pour la bagarre qui a suivi leur combat à Las Vegas en octobre 2018.
L’Irlandais s’est vu infliger une suspension de six mois et une amende de 50 000 dollars, tandis que son adversaire, Nurmagomedov, a été banni pendant neuf mois et une amende de 500 000 dollars par la Commission du sport du Nevada.
La bagarre d’après-combat a eu lieu après que Nurmagomedov eut escaladé l’octogone pour attaquer l’équipe de McGregor afin de maintenir son record de 27-0 invaincu l’an dernier.
Des membres de l’équipe russe ont également été impliqués dans une bagarre avec McGregor.
Les deux interdictions ont été datées de la nuit du combat.
McGregor a posté deux messages sur Twitter après la nouvelle.
« Je suis reconnaissant à la Nevada Athletic Commission d’avoir évalué et traité équitablement l’incident de la bagarre », a-t-il écrit.
« Je n’avais pas l’intention d’attaquer mon adversaire. C’est comme ça que les choses se sont passées. J’ai hâte de reprendre la compétition bientôt. Merci à tous. »
Pendant ce temps, Nurmagomedov a tweeté « la politique pour toujours » alors que deux membres de son équipe ont également été bannis pour leur implication dans l’incident.
La suspension du Russe sera réduite de trois mois s’il participe à une campagne anti-intimidation dans le Nevada.
Cependant, le directeur de Nurmagomedov, Ali Abdelaziz, a affirmé que son homme n’était pas le tyran dans cette situation.
« Il a intimidé tous ses adversaires dans le passé, mais le 6 octobre, il a été humilié. La justice a été rendue et l’intimidateur a été victime d’intimidation. C’est aussi simple que cela », a tweeté Abdelaziz, en référence à McGregor.

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.