La formule Benyahia: Hisser le drapeau national

Il est installé en Floride mais son coeur bat Maroc . Michaël Benyahia qui gaze à plein régime collectionne les podiums  » Je veux la formule 1 avec à l’écoute, l’hymne national Marocain « .
Ce « petit » qui célébrera en juillet prochain ses 19 bougies, a l’air du pays dans les veines. Un papa Kacemi. Michaël sait partager les valeurs de l’humilité, l’honnêteté et l’honneur de représenter un pays millénaire, Arabo/Musulman /Africain tolérant et ouvert.
Une célébrité à l’âge de 19 ans. Il est champion d’Europe et ne craint pas l’accélérateur .
Absent et on ne sait pour quelle cause lors du dernier F.E (Formule Électrique) en plus , chez lui à Marrakech. Toute la lumière doit être faite et pour cela, ses fans se demandent l’avis et rôle de la FRMSA.
Une visibilité et des valeurs. Benyahia eut cette chance de se faire admirer par les hautes autorités et partant, entamer le processus du soutien du Ministère de tutelle. (les médias en parlent). Un processus tombé malheureusement en panne alors que pour un champion de vitesse. Le démarrage doit être déjà fait.

Regragui Nourreddine

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.