Le rugby qui va mal . L’appel de Casablanca. 

 

Regragui Nourreddine le 7tv

 

Ils se sont retrouvés à Casablanca dans un cri de coeur, pardon un  coup de geule . Ils , se sont des mordus du ballon ovale.Bosseurs et travailleurs . Connaisseurs et tout ce que vous voulez . Les Bouhajeb, Doraid , Sridi Youssef et les gens du RUC . Inutile de les présenter .

Bouhajeb Said , c’est le RAMO sur les hauteurs de Ben Msick Sidi Othmane  et la présidence de la FRMR avec une série de chantiers ( instauration de la catégorie des Jeunes ) et 2 fois champions d’Afrique . Doraid Bel Baraka celui qui donna à la ville de  Tinghir un rayonnement international beaucoup mieux que l’office tel ou tel .

Youssef Sridi installé à  Kalâa Sraghna . Il fit de ce coin du grand  Rhamna un ptit Pays de Galles et puis le RUC des Cantarel , Houbry, docteur Zouheir, Kadiri, Ghachaoui, Driouech , Bibars Amal, cette dernière,  présente  au 47 bd Rahal Meskini   Casa . Un lieu du savoir avec L’ISJC  ( Institut Supérieur de Journalisme et de Communication ) qui en réponse à son programme pédagogique a réussi à informer le large public sur une discipline sportive qui a ses amateurs, ses funs, ses annonceurs, son infantino, sa CAR , son IRB etc .

 » Respect de la loi  » ne cesse de rappeler Bouhajeb Said tout en relatant avec son ardeur  connue  le diagnostic d’une  discipline sportive malade.

« Fini le concept des compromis . Un problème et on se retrouve au tribunal le plus proche » lance Doraid Bel Baraka l’intello qui va faire sensation devant les jeunes étudiants ,  étudiantes et même les confères qui vont le découvrir pour la 1ère fois . Tinghir  , à Paris rappelé pour un match  programmé à la dernière minute. ..waw , l’improvisation ( traduisez Al Achouaiya ) .

Le WASK  ( Kalâa Sraghna ) section rugby classé Top Ten dans toute l’Afrique et qui se trouve combattu chez lui au Maroc . Il y’a comme une ingratitude qui fait mal d’autant plus que ce sont des petits clubs nouvellement nés qui , pour une raison ou autre , ont pris place à la FRMR.

« Respectez la loi  » rappelle Bouhajeb  » on est contre personne  » et quand un étudiant lança l’idée d’une réconciliation. Tout le monde rappela que oui effectivement.  Le rugby est un jeu des gentlemen ….

On reparlera .

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.