Nezha la guerrière. Fonce Bidouane.

 

RN/le 7tv

Elle était à Bir Guendouz, Foum Lahcen, Figuig , Assa Zag , Sidi Bouathmane à risque et périls.Bir Guendouz que les habitués des bureaux climatisés,pas tous, ne connaissent pas .

Foum Lahcen avec ses dames qui sortent pour la 1ère fois dans les rues de cette belle ville combattante , non pas en Djellaba mais en survêtement.

 

Aussi les petits de Taounat , Tamesna , Taroudant, Taghjijt heureux de retrouver une championne du monde qui leur ouvre ses bras et son coeur  » Une médaille pour chacun , voilà ma philosophie  » explique Nezha la fille du peuple qui tient à ce que la joie du métal jaune autour du cou impulse les petits et grands à aimer davantage la matière sport et qui sait , demain , un Naybet , Arazi ou cette belle Nezha d’en face. Médailles mais aussi de l’équipement gratis .

Des téchnocrates qui bloquent . Il y’a une justice quelque part et tant que la personne X est convaincue de son travail . Rien n’arrêtera nos dévoués champions et championnes comme qu’ailleurs les hommes d’expériences à aller jusqu’au bout de leurs missions.


Nezha à la tête de la Fédération Royale Marocaine du Sport pour Tous . Ce n’est pas de sa faute , si les petites de Figuig, Sidi Ifni , un quartier perdu de Tetouan ou Nador n’ont jamais touché, dans de bonnes conditions , à un ballon , une haie ou une pédale .

Nador qui fête pour la 1ère fois une coupe du trône ; Le triathlon à son charme . Marchica valorisée avec au fond tout le Rif honoré et investi économiquement et socialement .

Nador , Dakhla , Mohammédia , Agadir ou Dar Bouaâza . Non , quelqu’un n’aime pas voir cette discipline du Triathlon prendre de l’ampleur , notoriété et visibilité.

Edmonton , Seville, Chicago, Sidi Bouâthmane , Assa Zag , Driouech etc . Cours de géographie mais aussi , 20 ans auparavant, cours de nationalisme et célébrité que tous les Marocains , Marocaines et hautes instances ont applaudi. Nezha idole , Nezha au volant de sa propre voiture qui compte les milliers de km , Nezha et son team au service d’une cause noble , ça mérite des encouragements.

« Hé Bidouane  » comme entendu à Oued Amlil mais aussi des youyou non stop à Foum Lahcen ou Bir Guendouz .

 » Hé « qui fait plaisir et des haies qui n’ont jamais fait peur à la fille de Yaâkoub El Mansour . Des haies justement et sans le rappeler qu’elle a souvent sauté avec brio .

Tenue de route donc , Nezha dernièrement au Tafilalet berceau de la dynastie Alaouite , les valeurs et réalisations répondant à l’ association qu’elle préside ont été de la partie dans une stratégie où le sport est un droit que la constitution défend, offre et préserve.

Nezha le bon exemple des célébrités qui font honneur au pays . Il y’a un devoir de communication envers les méritants et méritantes.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.