Le Maroc accueillera la deuxième édition de le SAATT de l’Union africaine ECOSOCC, 2019

Le Maroc accueillera la deuxième édition de le SAATT de l’Union africaine
ECOSOCC, 2019

Après l’immense succé du premier SYMPOSIUM qui a été organisé à Casablanca le 27 et 28 septembre 2018, à travers un communiqué de l’ECOSSOCC, nous apprenons qu’il s’agira désormais d’une représentation annuelle organisé par  l’Association Clé de la Paix.

Rappelons que le symposium en question organisé par le Comité de l’ECOSOCC-Union africaine de
l’Infrastructure & l’Energie avait pour objectif de pousser les États membres de l’Union africaine à libéraliser leurs marchés aériens et stimuler le secteur du tourisme en voie de croissance, et ceci pour le développement général du continent.

En terme de bilan général de ce Symposium, de nombreux points ont été élaborés, tel que: 

-la réduction de la taxation des compagnies aériennes

-les taxes non aéronautiques

-les tarifs aériens

-la fin aux politiques de visas restrictives

-l’encouragement des États membres à penser au-delà de la théorie du
protectionnisme et conclure des partenariats intra-africains qui permettront de
combler le déficit de connaissances et d’infrastructures

-l’amélioration de contrôle du trafic aérien

-la sécurité des aéroports

-l’investissement dans la formation d’experts en tourisme Africain

-la mise en place des cadres réglementaires pour la mise en oeuvre d’un ciel ouvert

-les investissements dans les TIC

-la formation professionnelle

De nombreuses personnalités marocaines ont répondu présent à ce Symposium tel que    M. Mustapha Bakkoury, représentant du ministre du Tourisme et président de la
région de Casablanca-Settat ainsi que le maire de Casablanca, M. Abdelaziz El
Omari, encourageant cette initiative.

M. Patson Malisa, président adjoint de l’ECOSOCC, a déclaré:  » le symposium
préparera le secteur à l’avenir du travail en Afrique, car il s’inscrit dans le cadre du
développement de l’Afrique axé sur ces citoyens et dans lequel les potentiels des
jeunes et des femmes sont primordiales » insistant sur le fait que le secteur devait
avant tout profiter à l’Afrique et à ses habitants, tout en soulignant la nécessité de
mettre l’accent sur le développement, le transfert et la diffusion des technologies
dans le secteur.

Le président du comité de l’Infrastructure & l’Energie, M. Raj Chintaram, a décrit l’ECOSOCC comme un parlement composé d’acteurs non étatiques et dont le rôle est d’engager les Chefs de Sécurité africains dans les diverses politiques de l’UA et de donner la priorité à la population.

Un événement marquant pour le développement du tourisme  et marqué par les recompenses décernées à l’équipe marocaine organisateur dirigée par M.Khalid Boudali.

Le Chapitre National de l’ECOSOCC au Royaume du Maroc dirigé par M. Khalid BOUDALI  animée par M. Raj Chintaram, président du comité de l’Infrastructures
& l’Energie de l’ECOSOCC est lancé !

Il ne nous reste plus qu’à vous dire

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.