Scandale aux Etats Unis: des victimes d’une fusillade traînées en justice par un groupe hôtelier

2

Cette tuerie marque désormais l’évènement le plus tragique qu’à connu  les Etats Unis depuis les années de guerre. Le 1er octobre 2017, Stephen Craig Paddock, retraité de 64 ans, attaque un public lors d’un concert en plein air organisé à l’hôtel Mandalay Bay à Las Vegas. On compte 860 victimes de coup de feu dont 60 morts.

Environ 2500 personnes ont déclaré vouloir poursuivre le groupe hôtelier pour négligeance. Ce dernier a alors réagi en déposant une plainte dans le Névada et au tribunal fédéral de Los Angeles, demandant l’abandon des poursuites à son encontre et déclinant toute responsabilité liée au drame.

Parmi les personnes qui ont voulu le poursuivre, on compte plusieurs survivants et des familles des victimes. L’association du soutien aux victimes d’armes à feu souligne que beaucoup de victimes traumatisées étaient encore au bord du suicide, plusieurs d’entre eux ayant perdu leur travail, leur maison. La démarche du groupe hôtelier a provoqué un véritable scandale aux Etats Unis.

Sofia Ammor

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire