Scandale Volkswagen

0

L’enquête sur le scandale des moteurs diesel truqués a pris une tournure déconcertante : le PDG du constructeur Audi, filiale de Volkswagen, a été arrêté et placé en détention en Allemagne, a révélé ce lundi le parquet de Munich. Le parquet, qui avait accusé Rupert Stadler, le patron d’Audi, de fraude, ainsi qu’un autre membre du directoire, affirme à présent qu’il existe un « risque de dissimulation de preuves » justifiant l’emprisonnement.
L’affaire a vu le jour en septembre 2015 lorsque l’agence américaine de l’environnement (EPA) a accusé Volkswagen d’avoir équipé 11 millions de ses voitures diesel, dont environ 600 000 aux États-Unis, d’un « logiciel illicite » qui risque de fausser le résultat des tests antipollution et les niveaux d’émissions de gaz polluants.
Début juin 2017, l’agence fédérale de l’automobile KBA a ordonné le rappel de quelque 60 000 Audi A6 et A7.

Les hauts responsables de Volkswagen seront sujets à des enquêtes très poussées.

Sofia Ammor

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire