Cette bonne minorité de  Casablancais qui  ne veulent pas changer !

Cette bonne minorité de  Casablancais qui  ne veulent pas changer !

Par Regragui Nourreddine.

Des feux rouges grillés. Voilà, on va droit au but. Entre Sbata et Sidi Othmane exactement. Samedi ou dimanche, c’est la même chose. Des motos  « Chinois » chargés de légumes et tutti frutti ; Motocycles et même pour qlq   4 roues. Le dénominateur commun ne change pas.  » Lahrig ».
Le rouge qui se transforme en vert mais jamais le  vice versa. Manque de civisme et c’est vrai le service d’ordre ne peut faire un policier dans le crâne de chaque  “ Bani Adam “.
Risques  d’accidents, mettre en danger autrui, défi négatif, manque d’éducation, imbécilité et j m’en foutisme.
Période de confinement, on croyait que les leçons du Corona  serviraient à un retour de raison.
Non malheureusement.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.