Coronavirus: « SUICIDE COLLECTIF » EN IRAN ?!

« Aujourd’hui, la lutte contre le Coronavirus, se fera en reprenant nos activités économiques immédiatement…Nous n’avons plus d’autres voies, ni d’autres choix » a plaidé désespéré, le Président iranien ce mercredi 8 Avril !…

Entre les risques pour la santé publique et ceux d’un effondrement économique total, le Président iranien, Hassan Rohani, a fait un choix « Catastrophique » !…

Malgré un danger d’accélération de la propagation du Covid-19, la République islamique s’oriente vers la reprise, à très court terme, de ses activités économiques, suscitant l’inquiétude des personnels soignants dans le pays et dans le monde, alors que la pandémie, n’y est pas du tout maîtrisée !…

Ainsi, à partir du samedi 11 avril, deux tiers des activités économiques iraniennes, reprendront normalement, sauf dans la province de Téhéran, qui attendra,…une semaine de plus !…

Cette décision, lourde de conséquences, a été prise alors que le bilan officiel annoncé mercredi est de 4.110 morts et 66.220 cas confirmés. Mais selon les médecins consultés, ces chiffres sont largement sous-estimés !…

La décision du Président Rohani, survient alors que l’économie iranienne est en très grande difficulté à cause, notamment, des sanctions américaines et de la chute importante des cours du pétrole !…

Dans le contexte de la crise sanitaire, et pour la première fois depuis 1960, l’Iran a demandé au Fonds Monétaire International le FMI, de lui faire un prêt de 5 milliards de dollars en urgence extrême !…

Faute d’aide concrète du gouvernement qui puisse compenser les pertes de revenus, les travailleurs et les commerçants indépendants ont été nombreux à reprendre leurs activités, sans attendre la fin du confinement, mettant ainsi leur vie et celles des citoyens en danger de mort !…

« Aucun revenu en une soixantaine de jours, avec les loyers à payer, les familles à nourrir, Ies iraniens ne pouvaient pas tenir plus longtemps»…Et l’épidémie implique aussi des dépenses nouvelles: « En plus du budget quotidien, il faut ajouter l’achat de masques, de gants et de produits désinfectants pour les mains, tous très chers» !…

Cette décision « hautement irréfléchie et dangereuse » du gouvernement iranien, de lever sans plus attendre la fin du confinement, alors que l’épidémie n’a pas encore atteint son pic, est considérée par les autorités sanitaires mondiales et par l’OMS, comme un véritable « Suicide Collectif » !…

Abderrazzak Boussaïd/Le7tv

.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.