Sur les traces de MUS. Yanis Fetheddine. Un lion qui griffe à Saint-Étienne.

Sur les traces de MUS.
Yanis Fetheddine. Un lion qui griffe à Saint-Étienne.

Par Regragui Nourreddine.

Né Parisien mais il adore le vert. Ainsi, de père en fils, mais aussi des proches ( famille-bonjour Anas de Casa  ) le vert est dans le sang. Yanis fonceur trouve tout ce qu’il faut chez le légendaire AS Saint-Étienne. 17 printemps et déjà capitaine d’équipe chez ses copains, héritiers de Rocheteau and CO. Rocheteau et qui sont les plus forts ?  Réponse instantanée et vous le savez  bien.
Froid du coin mais chaleur du Geoffroy  Guichard, nostalgique que je suis, ça me rappelle la grinta d’un lion, oui, MUS. Haddaoui, aujourd’hui père de 4 beaux garçons, grand père même.
Haddaoui qui laisse ses traces au Geoffroy Guichard. Un autre lionceau sort ses griffes. Yanis Fetheddine comme cité haut, capitaine d’équipe. Un super N 6 à la manière de Dolmy ( super joueur Marocain encore en mémoire). Oui, Yanis prend de la maturité, il progresse, fonce, récupère, distille. Lion sur un rectangle vert, molière sur un banc de classe. La classe quoi.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.