Coronavirus : Panique à bord du porte-avions « Charles-de-Gaulle » !

190424-M-BP588-1005 U.S. 5TH FLEET AREA OF OPERATIONS (April 24, 2019) A U.S. Marine MV-22 Osprey assigned to the 22nd Marine Expeditionary Unit sits on the flight deck of France's Marine Nationale aircraft carrier FS Charles De Gaulle (R 91). This was the second time that Ospreys have landed aboard the French vessel. Marines and Sailors assigned to the 22nd MEU and Kearsarge Amphibious Ready Group are currently deployed to the U.S. 5th Fleet area of operations in support of naval operations to ensure maritime stability and security in the Central region, connecting the Mediterranean and the Pacific through the western Indian Ocean and three strategic choke points. (U.S. Marine Corps photo by Maj. Joshua Smith/Released)

L’épidémie de coronavirus dépasse les frontières et va même jusqu’à s’installer en pleine mer !…

Une quarantaine de marins du porte-avions français Charles-de-Gaulle sont porteurs depuis peu des « symptômes compatibles » avec le coronavirus et font l’objet d’une « observation médicale renforcée », a annoncé le ministère des Armées françaises , ce mercredi 8 avril !…

« Dès aujourd’hui, une équipe de dépistage avec des moyens de test sera acheminée à bord du porte-avions afin d’investiguer les cas apparus et d’entraver la propagation du virus à bord du navire », a ajouté le ministère dans un communiqué, en précisant que le bâtiment, actuellement dans l’Atlantique, anticipait son retour vers la France pour rentrer avant la date initialement prévue du jeudi 23 avril !…

Le porte-avions Charles-de-Gaulle, qui est lourdement équipé en matière de prise en charge et de surveillance, comprend une équipe médicale d’une vingtaine de soignants à son bord. Il y a également une salle d’hospitalisation d’une douzaine de lits, des respirateurs, un scanner , ainsi qu’un espace de confinement d’une centaine de places !…

Depuis le début de l’épidémie, le Covid-19 avait déjà frappé un autre porte-avions, américain, le Theodore Roosevelt, dans les eaux du Pacifique. La gestion catastrophique de la crise au bord du navire, par les autorités américaines, qui ont un temps, refusé d’évacuer le navire, puis limogé le commandant, a entraîné la démission du secrétaire à l’US Navy !…

Abderrazzak Boussaid/Le7tv

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.