PolitiqueSociété

MACRON: « L’ISLAM POLITIQUE » N’A PAS SA PLACE EN…FRANCE !

Pour satisfaire aux besoins en imams des mosquées, la France accueille actuellement des « imams détachés » provenant d’autres pays et financés par eux, dans le cadre d’accords bilatéraux. On en compte ainsi environ 300 permanents, dont 150 proviennent de la Turquie, 120 de l’Algérie et une trentaine du Maroc !…

« Dans la République, on ne peut pas accepter qu’on refuse de serrer la main à une femme parce qu’elle est femme ; dans la République, on ne peut pas accepter que quelqu’un refuse d’être soigné ou éduqué par quelqu’un ; dans la République, on ne peut pas accepter la déscolarisation ; dans la République, on ne peut pas exiger des certificats de virginité pour se marier ; dans la République, on ne doit jamais accepter que les lois de la religion puissent être supérieures aux lois de la République, c’est aussi simple que ça », a énuméré le président de la république française.

 « L’islam politique n’a pas sa place » en France et « le séparatisme islamiste est incompatible avec la liberté et l’égalité, incompatible avec l’indivisibilité de la République et la nécessaire unité de la nation », a affirmé le chef de l’État français 

Cette « visite de terrain » est la première étape d’une séquence qui s’étendra au delà des élections municipales , durant laquelle le chef de l’État détaillera la stratégie du gouvernement contre la radicalisation et l’islam politique !…

 

Abderrazzak Boussaid / Le7tv

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer