<< La baisse des réservations pour les "fêtes de fin d'année" inquiète les professionnels du tourisme >>

Les professionnels du secteur du tourisme ont enregistré une baisse sensible des réservations de touristes marocains et étrangers dans les établissements hôteliers classés dans les grandes villes touristiques marocaines pour passer la période de Noël et les fêtes de fin d’année.
Rachid Bouamara, responsable du Département des services touristiques à la Chambre de commerce et d’industrie et responsable du Forum des universités de transport touristique au Maroc, a déclaré que les professionnels avaient enregistré une baisse du nombre de touristes arrivant dans les unités touristiques au cours du dernier mois de cette année, avec des proportions alarmantes dépassant 40% par rapport à l’année dernière.
Le secteur traverse une véritable crise, du fait de la baisse de la demande de services touristiques marocains par les touristes français en particulier, et les touristes étrangers en général.
Un rapport publié par le ministère de l’Économie et des Finances a souligné « l’échec structurel du secteur, qui oblige les acteurs concernés à faire face à ces déséquilibres qui apparaissent principalement au regard des objectifs de Vision 2020 », que le Maroc figure parmi les vingt plus grands baisers touristiques du monde.
Selon les données du rapport, « l’attractivité du secteur touristique a été mise à mal; cela se traduit par la lente évolution des 11,35 millions d’arrivées de touristes fin 2017, avec une augmentation moyenne de 4,1% entre 2007 et 2017 ». Le rapport note également « l’érosion de la capacité d’investissement des grandes chaînes hôtelières et la baisse des marges bénéficiaires des voyagistes ».

-B.Meryem-

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.