Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, veille à la préservation de la religion de la Oumma

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, veille à la préservation de la religion de la Oumma en adoptant une approche qui permet un encadrement religieux répondant aux besoins des fidèles, a affirmé M. Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des Affaires islamiques.

Dans un résumé du rapport annuel sur le bilan des activités du Conseil supérieur et des Conseils locaux des oulémas et les actions entreprises en matière de promotion de la chose religieuse, qu’il a présenté samedi soir à SM le Roi, lors de la veillée religieuse présidée par le Souverain au Palais Royal à Marrakech en commémoration de l’Aid Al Mawlid Annabaoui Acharif, le ministre a souligné que le Souverain a entrepris de multiples actions en vue de perpétuer les traditions de la Oumma, notamment à travers la promotion du Saint Coran et la préservation de la tradition du Prophète Sidna Mohammed, que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui.

M. Toufiq a, dans ce cadre, assuré qu’un demi-million d’hommes et de femmes s’appliquent à apprendre le Livre Saint dans 14.000 écoles coraniques, notant que la bienveillance royale se traduit notamment par la qualification de ses écoles, l’encouragement de la mémorisation, de la déclamation et de l’exégèse du Saint Coran à travers la création des Prix Mohammed VI, la publication de 1.000.000 d’exemplaires du Livre Saint, et la promotion de la méthode de lecture marocaine.

Pour ce qui est de la Sollicitude Royale envers le Hadith, M. Toufiq a souligné que cette année a été marquée par la poursuite de la mise en œuvre du programme «Addourous Alhadithia» de la Chaîne Mohammed VI du Saint Coran, un programme destiné à éclairer les gens au sujet de l’authentification de la Tradition et des Paroles du Prophète (Prière et Salut sur lui).

Le ministre du Habous et des Affaires islamiques a ajouté, à ce propos, que l’exemplaire du «Mouataâ Al Imam Malik» que SM le Roi, Amir Al Mouminine, avait ordonné, en 2004, au Conseil Supérieur des Oulémas de réaliser et qui a été présenté au Souverain en 2013, a été traduit en langue anglaise grâce à une collaboration entre le Conseil Supérieur des Oulémas et l’Université Al Akhawayne, notant que cette version en anglais sera publiée incessamment dans le cadre des publications de l’Université Harvard.

M. Toufiq a, d’autre part, indiqué que les oulémas jouent un rôle important d’orientation et de prédication, participent à la réorganisation des Chaires scientifiques et poursuivent leur mission de requalification des imams dans le cadre du programme «Mithaq Al Oulémas», faisant observer que le Conseil Supérieur des Oulémas a procédé à la mise en place d’un guide pour l’unification de l’action des Oulémas et sa rationalisation au niveau régional et local.

Au sujet de l’activité de la commission des finances participatives du Conseil Supérieur des Oulémas, M. Toufiq a affirmé que cette commission a parachevé ses trois composantes relatives aux Banques, aux Sukuk et aux assurances, et adopté son avis au sujet de la «Ijara», de l’«Istisnaa», et de l’appui à l’activité des banques via l’investissement par délégation.

Evoquant l’activité de Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains, le ministre a indiqué que cette fondation poursuit le renforcement de sa présence au sein des pays membres et ambitionne la qualification des Imams des mosquées, à travers notamment l’encadrement de certains lauréats de l’Institut Mohammed VI pour la formation des Imams Morchidines et Morchidates qui ont regagné leur pays.

M. Toufiq a, en outre, affirmé que, dans le cadre de la bienveillance dont Sa Majesté le Roi, Amir Al Mouminine, entoure  les préposés religieux, 52.000 imams ont pu bénéficier du versement de la première tranche de l’augmentation des primes mensuelles, faisant savoir que l’assiette de la couverture médicale des préposés religieux s’est également élargie pour bénéficier à 265.000 adhérents et leurs ayants droit.

Au sujet toujours des préposés religieux, le ministre a souligné que ces derniers ont vu leurs rangs se renforcer grâce à la sortie de la 14ème promotion de l’Institut Mohammed VI de formation des Imams, morchidines et morchidates, notant qu’aux côtés des étudiants marocains, 1.070 étudiants originaires de neuf pays étrangers poursuivent leurs études au sein de cet Institut qui est désormais ouvert également aux étudiants issus du Niger, de la Thaïlande et du Rwanda.

En ce qui concerne la promotion du rôle des mosquées, M. Toufiq a noté que son département a alloué 861 millions de dirhams pour la construction de mosquées et mobilisé 300 millions DH pour la rénovation des mosquées fermées, outre la restauration de 10 mosquées historiques et le soutien financier de plusieurs communes et associations pour la construction de nouvelles mosquées.

Quant à l’enseignement originel, le ministre a affirmé que son département veille à la promotion de ce type d’enseignement, citant à titre d’exemple la publication des nouveaux programmes pédagogiques. Il a rappelé, à cette occasion, que le programme d’Alphabétisation dans les mosquées a bénéficié, au titre de l’année écoulée, à 300.000 personnes.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.