Un Marocain champion de Suède. Suleiman Zanfari en or pour la OK-Junior 2019

Un Marocain champion de Suède.
Suleiman Zanfari en or pour la OK-Junior 2019

Par Regragui Nourreddine.

Et c’est une bonne nouvelle qui nous vient de Suède. Oui, en effet,le jeune pilote marocain Suleiman Zanfari a créé la surprise en remportant le titre de Champion de Suède OK-Junior sur le circuit de Kristianstad durant le dernier week-end de juillet 2019. Le meeting avait pourtant commencé avec des résultats moyens en qualification, mais Suleiman et son équipe ont su redresser la situation sous la pluie de la préfinale avant de conclure par une nouvelle victoire acquise de haute lutte sur le sec en finale.
L’émotion était grande dimanche 28 juillet sur l’Åsum Ring quand Suleiman Zanfari a franchi en vainqueur la ligne d’arrivée de la finale OK-Junior. Il faut dire que le jeune espoir du Maroc ne faisait pas partie des favoris sur la liste des engagés du Championnat de Suède. Son incroyable remontée victorieuse sur une piste très glissante lors de la préfinale, puis la confirmation de son talent lors d’une longue bataille en finale lui ont valu les applaudissements du public et les félicitations des connaisseurs. Face aux meilleurs pilotes suédois aguerris en compétition internationale, Suleiman a fait preuve d’une grande force de caractère pour remporter le titre de Champion de Suède en réalisant deux exploits consécutifs lors des phases finales.
Un début de meeting difficile
Sur un tracé qu’il connaît et apprécie, Suleiman n’affichait pas son niveau de performance habituel, celui qui l’avait mené jusqu’à la 8e position finale lors du Championnat d’Europe FIA Karting – Junior en juin dernier. 10e des essais chronométrés parmi les 28 participants de la compétition, il se battait avec un déficit de l’ordre de 3 dixièmes au tour sans parvenir à trouver de solution au cours des manches qualificatives. Il réussissait malgré tout à regagner 3 places samedi soir au volant de son Tony Kart/Vortex de l’équipe suédoise Ward Racing.
Remise en question technique avant les phases finales
Frustrés par les résultats moyens de leur pilote, son coach Davide Foré et son mécanicien Gabriele Bassetta changeaient leur fusil d’épaule et reconsidéraient le set-up de sa machine. Leur réflexion portait ses fruits et le kart de Suleiman retrouvait un nouvel équilibre à l’approche des courses décisives, le titre devant se jouer sur le résultat brut de la finale.

FESTIVAL SOUS LA PLUIE EN PREFINALE.
La préfinale se déroulait sur une piste mouillée à l’adhérence très limitée. Suleiman partait le couteau entre les dents et pointait déjà 4e après le premier virage. Il progressait constamment au fil des tours et affrontait longuement un des favoris, Philip Victorsson, les deux pilotes se dépassant à plusieurs reprises. Suleiman sortait vainqueur de cette bagarre incroyable qui avait médusé les observateurs.

BRIANTE CONFIRMATION SUR LE SEC.
La plupart de ses adversaires pensaient que Suleiman avait été chanceux sous la pluie, mais qu’il serait moins à l’aise une fois la piste redevenue sèche pour la finale. Grâce au travail de son équipe, Suleiman disposait cependant de solides atouts pour les détromper. La lutte s’avérait encore une fois très sévère et indécise jusqu’à l’arrivée. En début de course, Casper Jansson, puis William Siverholm l’attaquaient et il se retrouvait 3e. Très déterminé, Suleiman ne baissait jamais les bras et récupérait la 1re place à mi-parcours. Il devait ensuite garder son calme pour résister à la menace de Wernersson juste derrière lui. Suleiman restait concentré, ne commettait aucune erreur et franchissait la ligne d’arrivée en grand vainqueur pour décrocher son premier titre Junior.
« C’est une grande satisfaction pour moi d’inscrire mon nom au palmarès du Championnat de Suède », déclarait le jeune pilote du club OCK. « Il est bien sûr étonnant de voir un Marocain s’imposer en Suède, mais je pense l’avoir largement mérité. Je dédie ce premier titre international à Sa Majesté Mohamed VI, roi du Maroc et au peuple marocain. Après ma victoire, la réaction chaleureuse des Suédois m’a profondément touché, notamment au sein de l’équipe. Je tiens à remercier Joakim Ward pour la qualité du travail de son team ainsi que Gabriele Bassetta, mon mécanicien, qui a su prendre les bonnes décisions pour les phases finales en étroite collaboration avec Davide Foré ».
« Plus je connais Suleiman et plus il m’étonne ! », confiait Davide Foré. « Nous avons dû faire face à quelques contre-performances depuis le dernier rendez-vous européen au Mans et ce n’était sans doute pas facile à vivre pour lui. J’ai toujours dit que le pilote n’en était pas la cause. À Kristianstad, nous avons pu apporter une réponse technique avec Gabriele Bassetta, juste avant les phases finales. Grâce à un kart plus compétitif, Suleiman a pu concrétiser face aux meilleurs spécialistes suédois. Il s’est remarquablement bien comporté sous la pluie sans jamais commettre d’erreur malgré la pression de ses adversaires. Lors de la finale, il a conservé tout son sang-froid pour appliquer la bonne stratégie et rester en tête face à un rival redoutable. Je suis très content de sa prestation, et je ne suis pas le seul ! Suleiman va maintenant mettre le cap sur la Belgique et la piste de Genk dans le cadre du DKM avant de débuter sa préparation pour le Championnat du Monde qui se déroulera en Finlande à Alahärmä début septembre.
Le Karting de la sphère du sport Automobile qui fait l’exception. Le génie Marocain existe.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.