Amine Radi sera-t-il sanctionné pour avoir diffusé une vidéo montrant un policier qui l’agresse ?

L’humoriste marocain Amine Radi a été violemment frappé par un agent de police le samedi 18 mai sur la voie publique.
En partageant une vidéo sur Facebook relatant la scène, Amine Radi a voulu dénoncer ces pratiques révolues de répression violente contre des citoyens.
Au lieu de ça , il a fait l’objet de diverses critiques de la part des internautes.

Une enquête judiciaire a été ouverte pour vérifier les accusations attribuées au policier.
Il semblerait que les premiers résultats de l’enquête soient plutôt négatifs pour l’humoriste. En effet, les caméras de surveillance ont montré que le policier ne voulait pas tabasser Amine mais seulement lui confisquer son téléphone, selon Al Ahdath Al Maghribia.
Le jeune comédien a par ailleurs été arrêté près du pont de Tit Mellil à Casablanca pour trois infractions routières : il roulait à contre-sens, n’avait pas la ceinture de sécurité et n’avait pas son permis de conduire.
Al Ahdath Al Maghribia révèle que Amine est dans une situation très délicate en ce moment et fait tout son possible pour se réconcilier avec le policier pour éviter de lourdes sanctions. Mais l’affaire est désormais entre les mains des services compétents qui ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de cette présumée agression.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.