Eurovision 2019 : Le conflit israélo-palestinien mis en exergue lors de ce concours

Au moment de l’annonce des résultats du concours de l’Eurovision, qui se tenait cette année à Tel-Aviv, les membres du groupe islandais Hatari, connus pour leur opposition à l’occupation israélienne en Palestine, ont déployé des banderoles aux couleurs palestiniennes provoquant des huées de la part du public.

Cette action a été filmée par les caméras du concours, et les membres du groupe ont ensuite partagé la vidéo sur leur compte instagram. Plusieurs internautes ont également partagé cette scène sur les réseaux sociaux.

Le groupe de rock affichait clairement son soutien à la cause palestinienne, ce qui n’a pas été au goût de tout le monde.
Et ce n’est pas le seul moment où le conflit israélo palestinien a été mis en avant en plein concours de l’Eurovision!
En effet, lorsque Madonna interprétait sa nouvelle chanson Future, un drapeau palestinien et un drapeau israélien ont été aperçus sur le dos d’un danseur et d’une danseuse enlacés.

Ce qui ressemblait à un appel à la fraternité a très vite été critiqué. En effet, l’organisatrice du concours, l’union européenne de radio-télévision, a souligné que l’Eurovision est “un événement apolitique et Madonna en avait été informée”.
Notons que depuis la victoire d’Israël à l’Eurovision en 2018, plusieurs manifestations et appels au boycott ont été lancés pour que le concours ne soit pas organisée par Israel cette année.

Ce samedi, un événement similaire à l’Eurovision a été organisé dans plusieurs villes par des militants pro palestiniens pour mettre en relief l’occupation israélienne.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.