Un journal koweïtien met en avant l’appui social de Bayt Mal Al Qods Acharif aux Maqdissis

Le journal koweïtien +Al Anbae+ a mis en avant les manifestations de l’appui social de l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, bras opérationnel du Comité Al Qods, présidé par SM le Roi Mohammed VI, au profit des Maqdissis.
L’expérience initiée au cours des dernières années par l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif prouve l’efficience de cette politique dans la lutte contre la judaïsation, souligne le journal dans un article publié dans son édition de dimanche, estimant que l’Agence est l’outil idoine pour coordonner l’appui destiné à Al Qods, ce qui est de nature à booster le moral des Maqdissis.
Pour l’auteur de l’article, l’Agence de Bayt Mal Al Qods a su cumuler des expériences et expertises dans la gestion de l’aide destinée aux Maqdissis, devenant ainsi le premier partenaire des institutions maqdissies à la faveur de ses réalisations accomplies au cours de la dernière décennie en matière d’habitat, santé, éducation, programmes d’appui social, protection du patrimoine et préservation de l’identité maqdissie authentique ainsi qu’en matière de protection et restauration des monuments.

En dépit de la faiblesse des financements et la difficulté de travail sur le terrain, l’Agence a réalisé ces dernières années des acquis importants qui ont eu des impacts directs et tangibles sur la vie des Maqdissis notamment dans les secteurs sociaux à caractère prioritaire et ce, grâce à un nouveau modèle de gouvernance basé sur les objectifs et les résultats, ce qui a conféré le caractère sérieux et d’engagement aux actions de l’agence et renforcé la confiance en ses programmes auprès des partenaires d’Al Qods et des bailleurs de fonds et donateurs, poursuit le journal.
A cet égard, il a mis en avant le rôle important du Maroc et l’engagement personnel de SM le Roi Mohammed VI dans la continuité de l’action de l’agence de Bayt Mal Al Qods en faveur des Maqdissis et leur ville, notant que le Royaume contribue à plus de 85 pc dans les actions destinées à Al Qods et aux Maqdissis.
L’appui marocain à l’action de l’agence de Bayt Mal Al Qods traduit la proximité historique, géographique et émotionnelle liant les Marocains au Mur d’Al Bouraq et aux portails de la mosquée Al Aqsa et l’importance de la présence marocaine dans la ville sainte à travers Harat Al Maghariba, Bab Al Maghariba et le centre culturel marocain, explique la publication, notant que cette présence reflète le droit inaliénable non seulement des Madissis qui luttent en première ligne pour protéger les lieux saints de la Oumma mais aussi celui de tous les Arabes et Musulmans.
Le projet de SM le Roi, président du Comité Al Qods, pour protéger et appuyer la résistance des Maqdissis est un modèle qui doit être érigé en référence pour résister aux attaques à répétition contre Al Qods, conclut le journal.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.