Volonté de généraliser la présence de conservatoires de musique et d’art chorégraphique dans différentes régions du Royaume

Le ministère de la Culture et de la Communication -département de la Culture- s’est attelé durant l’année 2019, dans le cadre de sa stratégie de gestion relative à la promotion de la formation artistique et musicale, à généraliser la présence de conservatoires de musique et d’art chorégraphique au niveau des différentes régions du Royaume, ainsi qu’à promouvoir l’aspect technique relatif à l’accès à ces conservatoires qui sont au nombre de 31.
Dans un communiqué du ministère à l’occasion de la journée nationale de la musique (7 mai), le département relève que l’accès à la formation musicale pour les différentes tranches d’âge a été facilité, puisque plusieurs enfants profitent de ces conservatoires dès l’âge de 6 ans, en vue de les former dans le domaine musical et chorégraphique et de les intégrer dans les orchestres des instituts et promouvoir leur créativité.
À cet égard, cette année a été marquée par la création de conservatoires de musique, dont certains ont été lancés au même titre que l’année scolaire dans les villes de Khénifra, Kelaa des Sraghna et Khouribga, alors que neuf autres seront créés l’année prochaine dans les villes d’El Jadida, Al Hoceima, Fnideq, Ouezzane, Martil, Taza, Tiznit et Taounate.

S’agissant de l’encouragement des investissements dans le domaine de l’enseignement musical et chorégraphique, le ministère, qui compte mettre en place un institut national supérieur de musique et de chorégraphie en 2020, a octroyé 15 autorisations à des conservatoires privés de musique.
Parallèlement à ces efforts, ajoute le communiqué, le ministère œuvre à renforcer le réseau de centres culturels répartis sur les régions du Royaume et qui sont chargé de fournir des services liés à l’éducation musicale et artistique pour toutes les tranches d’âge.
Le ministère se penche actuellement sur l’élaboration d’un programme national de l’éducation artistique sous le signe “l’éducation artistique et esthétique, levier du développement culturel”. Ce programme, qui comprend tous les domaines de création artistique, dont la musique et la chorégraphie, comporte des ateliers de sensibilisation et de formation des enfants et des jeunes, organisés toute l’année dans les différents centres culturels du Royaume.
En célébration de la journée nationale de la musique, le ministère a programmé plusieurs activités culturelles et artistiques animées par des groupes musicaux relevant des conservatoires du Royaume.
Il s’agit, selon le ministère, d’un spectacle artistique animé, le 3 mai au Théâtre Mohammed VI d’Oujda, par la troupe du conservatoire régional de musique et d’art chorégraphique à Oujda.
La même source a relevé notamment l’organisation des journées culturelles et artistiques du conservatoire de musique de Larache, du 2 au 4 mai, et de l’animation d’une soirée musicale par l’orchestre du conservatoire de musique.
Le communiqué fait savoir également qu’un spectacle musical aura lieu le 15 mai au théâtre Mohammed V de Rabat, en partenariat avec l’association Afaq des lauréats des conservatoires.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.