Larguet parti . Vers la fin d’un empire .

Par Regragui Nourreddine.

Beaucoup vont trouver que le mot « Empire » est trop fort surtout qu’on est dans un domaine sportif qui n’a rien avoir avec la finance, le business ou on ne sait quoi, de ces gros chantiers intouchables.

Un poste de directeur technique. Vous n’allez pas me dire qu’une demande de CV suffira.
Non et non, c’est tout un long chemin qui a ses ficelles, son plan A et B mais aussi et surtout ses intervenants dont les plus célèbres restent à l’ombre.
Un travail de longue haleine. Les conseillers qui se prennent pour les savants du football national, assurément, après les 5 ans de disette (Ni olympiens et heureusement qu’il y’a le stylo, U19, U17 et même pour les filles).
Le résultat est trop négatif pour leur laisser la moindre petite parenthèse d’un éventuel aveu de… regret.
Un mauvais choix selon beaucoup d’experts et même pour un certain bureau d’études. Il faudrait qu’ils aient honte.
Du correct chez le président Faouzi Lakjaâ; Des DTN qui viennent et qui partent (Pim Verbeek, rappelez vous).
Y’en a assez de voir les petits pays Africains grandir alors que le lion de l’Atlas recul.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.