Said Bouteflika et deux de ses anciens généraux en détention provisoire

Saïd Bouteflika, frère et ex-conseiller du président algérien démissionnaire Abdelaziz Bouteflika, ainsi que deux anciens généraux ont été placés dimanche en détention provisoire, a annoncé le parquet militaire de Blida (sud d’Alger).
Dans un communiqué lu à la télévision d’Etat, le parquet souligne que Saïd Bouteflika, Mohamed Mediene, qui a dirigé les services secrets algériens durant 25 ans, et son successeur Athmane Tartag, ex-coordinateur des services de renseignement, sont poursuivis pour “atteinte à l’autorité de l’armée” et “complot contre l’autorité de l’Etat”.
“Pour les besoins de l’enquête, le procureur militaire a chargé un juge d’instruction militaire d’entamer la procédure d’instruction et après mise en inculpation, ce dernier a rendu des mandats de placement en détention provisoire à l’encontre des trois prévenus”, a-t-on précisé de même source.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.