Arrestation de Saïd Bouteflika et de deux généraux

Said Bouteflika, frère ex-conseiller du Président algérien démissionnaire Abdelaziz Bouteflika et les généraux Mohamed Mediene et Athmane Tartag ont été arrêtés, samedi Alger, par la Direction Générale de la sécurité intérieure (DGSI), a-t-on indiqué de source sécuritaire.
Saïd Bouteflika et l’ex-patron des services secrets d’Algérie Mohamed Mediene dit Toufik, ainsi que l’ex-coordinateur des services de renseignements, Athmane Tartag, alias Bachir, sont actuellement auditionnées par les services de la DGSI, dans le cadre de l’enquête sur leurs activités, qui ont été dénoncées par le chef d’état-major de l’Armée, le général Ahmed Gaïd Salah, a précisé la même source citée par la chaîne de télévision “Annahar”.
Dans une allocution prononcée le 16 avril à Ouargla, Gaïd Salah avait publiquement dénoncé les manœuvres de certaines parties visant à influer sur la transition politique en cours et a cité nommément le général Toufik, tout en disant détenir des “preuves irréfutables sur ces faits abjects”.

Au cours des ces dernières semaines, la justice avait convoqué plusieurs hauts responsables et hommes d’affaires algériens, dont l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia et le ministre des Finances et ancien gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Loukal pour leur implication présumé dans des affaires de fraude.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.