Une enfant de 9 ans manipulée par sa mère pour accuser son père d’attouchements sexuels !

En mai, la vidéo de Lily-Rose, 9 ans, accusant son père d’attouchements sexuels a été largement partagée sur les réseaux sociaux et a eu l’effet d’une véritable bombe en France.
Dans la séquence, on voit la fillette dans un hôpital entrain de crier : “Je ne veux pas qu’il pose son sexe sur mon sexe” tout en pleurant et en suppliant les infirmières de ne pas laisser son père entrer dans sa chambre.
La police a alors ouvert une enquête. Et la réalité semble vraiment complexe.

Après que les internautes aient blamé, insulté et détesté ce père, ce dernier a révélé que les paroles de sa fille ont été instrumentalisées par la mère.

En effet, suite leur divorce, la mère a gardé la fille et a empêché le père de la voir. Manipulant la fille depuis sa tendre enfance, elle a réussi à transmettre sa haine pour cet homme à sa progéniture.

Le père, qui n’a pas vu Lily-Rose depuis 6 ans révèle : « Je n’ai jamais pu souhaiter un anniversaire, un Noël, une fête des pères… Je n’ai rien pu partager avec ma fille depuis sa naissance. »

Suite à l’enquête, le jugement est unanime : “les propos de Lily-Rose sont plaqués à ceux de sa mère. Lily-Rose a un papa, un papa qui l’aime”.

La mère a été condamné à 9 mois de prison ferme pour ne pas avoir respecté les droits du père et pour avoir dénoncé des attouchements sexuels qui n’ont jamais eu lieu et avoir nui à la réputation de son ex conjoint.

La fille vit désormais avec son père à La Rochelle. Ce dernier a été très affecté par la diffusion de cette vidéo sur les réseaux sociaux. Victime d’un « déversement de haine de jugement », il déclare « on a voulu me faire passer pour un monstre. Les gens y vont de l’émotion la plus primaire en prenant une image sortie de son contexte. »

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.