Espagne-élections : les principaux candidats à la présidence du gouvernement appellent à un vote massif

Les principaux candidats à la présidence du gouvernement espagnol, en lice pour les élections législatives de ce dimanche, ont appelé à un vote massif lors de ce scrutin, le 14ème du genre depuis la transition démocratique dans le pays ibérique et le 3ème en moins de quatre ans, après ceux de décembre 2015 et de juin 2016.
Le président du gouvernement sortant et secrétaire général du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE, gauche), Pedro Sanchez, a appelé les Espagnols à envoyer, à travers une participation massive, un message “clair et ferme” afin que ces élections donnent lieu à une majorité parlementaire permettant de former un gouvernement stable.
Dans des déclarations à la presse à sa sortie du bureau de vote, Sanchez a ajouté qu’il souhaite que ce scrutin puisse permettre une législature stable pour pouvoir aborder “les avancées dont a besoin l’Espagne en matière de justice sociale, de concorde nationale et de probité politique”.

Le candidat à la présidence du gouvernement du parti Unidas-Podemos (extrême gauche), Pablo Iglesias, a espéré que cette journée électorale soit marquée par une forte participation à même de favoriser les aspirations d’une majorité progressiste.
Le chef du parti centriste Ciudadanos, Albert Rivera, a demandé aux électeurs de voter en masse pour ouvrir “une nouvelle étape” politique en Espagne, mettant en exergue l’importance de ces élections durant lesquelles les Espagnols sont appelés à choisir la voie que le pays doit suivre durant les quatre prochaines années.
Le président du Parti Populaire (PP, droite), Pablo Casado, a plaidé pour une large participation à ce scrutin, estimant qu’il s’agit d’une démarche fondamentale, dans la mesure où les résultats de ces élections vont “conditionner l’avenir de l’Espagne”.
Il a, dans le même sens, exprimé le souhait que ces élections engendrent un “gouvernement stable”.
Les bureaux de vote pour les élections législatives anticipées en Espagne ont ouvert leurs portes ce dimanche à 09H00 (HL) afin de permettre à 36,8 millions de personnes d’exercer leur droit de vote.
L’opération de vote se poursuivra jusqu’à 20h00 (HL) afin que les Espagnols puissent élire les députés et sénateurs des Cortes Generales, les deux chambres du parlement espagnol, pour les quatre prochaines années.
Ces élections législatives anticipées avaient été convoquées, en février dernier, par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, après avoir échoué à faire passer son projet de Loi de Finances pour 2019 au Congrès des députés.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.