Tanger-Tétouan-Al Hoceima: L’offre de soins s’améliore grâce à une série de mesures pour la période 2017-2021

L’offre publique de soins dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima enregistre «une nette amélioration» à la faveur d’une série de projets et mesures à caractère médical et sanitaire programmés pour la période 2017-2021, a affirmé le ministère de la Santé.
Dans un communiqué, le ministère précise avoir pris une série de mesures pour l’amélioration de l’offre de soins et de services de santé sur cette période, estimant que la région connait des avancées importantes dans le domaine de la santé, en parallèle avec son essor économique et social.
En plus des investissements privés dans le secteur de la santé, le communiqué note une nette amélioration de l’offre publique, comme le reflète un ensemble de projets et réalisations menés dans les différentes provinces et préfectures de la région.

Au niveau de la préfecture de Tanger-Asilah, les projets de réhabilitation, d’équipement et de modernisation de la plupart des établissements de santé ont été finalisés, en plus de la construction de trois centres de santé, la création d’un nouveau service d’accueil et des urgences, l’acquisition d’un deuxième scanner pour l’Hôpital Mohammed VI, la construction d’un complexe social pour la prise en charge des personnes atteintes d’insuffisance rénale chronique, précise le ministère.
Cette préfecture a aussi connu la construction et l’équipement, en partenariat avec l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), d’un centre de prise en charge des personnes atteintes de maladies psychiques et mentales (zone de Cheraqa), qui relève de l’Hôpital Al-Razi, la réalisation d’un centre de prise en charge des insuffisants rénaux au quartier Bir Chifa et l’acquisition de 3 ambulances.
Concernant les projets en cours de réalisation, la préfecture connait la construction d’un centre médical de proximité, en partenariat avec la Fondation Mohammed V pour la solidarité, d’un centre de rééducation des personnes à besoins spécifiques (en partenariat avec l’INDH), d’un centre de santé urbain à Dhar Ahajam, de l’Institut supérieur des professions infirmières et techniques de santé, en plus de l’acquisition prochaine d’un appareil d’IRM et de la création d’un service de cathétérisme cardiaque, outre les chantiers en cours de mise à niveau des hôpitaux publics et de construction du future Centre hospitalier universitaire (CHU) de Tanger.
Dans la province de Tétouan, la plupart des établissements de santé ont fait l’objet de travaux de restauration et de mise à niveau, en plus du renouvellement des équipements de l’Hôpital provincial, relève le communiqué, ajoutant que parmi les projets réalisés figurent la construction et l’équipement de deux centres de santé et l’acquisition d’une ambulance et d’une unité médicale mobile.
Pour ce qui est des projets en cours de réalisation, le communiqué souligne la création d’un nouveau service d’accueil et d’urgence, l’acquisition d’une IRM, la construction et l’équipement d’un centre de prise en charge des personnes atteintes d’insuffisance rénale chronique (en partenariat avec l’INDH), la reconstruction et l’équipement de l’Hôpital de Ben Karrich et la construction d’un nouveau centre hospitalier provincial à Tétouan.
Au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq, une grande partie des établissements de santé ont été mis à niveau et leurs équipements renouvelés, alors qu’une ambulance et une unité de santé mobile ont été acquises, au moment où se poursuivent les travaux de construction et d’équipement d’un hôpital de jour à Martil.
Le communiqué ajoute encore que dans la province de Larache, la plupart des établissements de santé ont fait l’objet de mise à niveau et de modernisation de leurs équipements, en particulier les services de natalité et de pédiatrie et d’accueil, en plus de l’aménagement de l’espace extérieur de l’Hôpital Lalla Meryem, la construction et l’équipement de l’hôpital de proximité de Ksar El Kébir et l’acquisition d’une ambulance et d’une unité médicale mobile.
De même, les travaux de mise à niveau du service d’accueil, des urgences, de la pharmacie et de l’unité de natalité à l’Hôpital Lalla Meryem ont atteint un taux de réalisation élevé.
Le ministère fait savoir que dans la province d’Ouezzane, la plupart des établissements de santé ont été mis à niveau, que ce soit sur le plan de l’infrastructure ou des équipements, et il a été procédé à l’acquisition d’une ambulance et d’une unité médicale mobile, sans oublier le lancement du projet de construction et d’équipement d’un nouveau centre hospitalier provincial.
A son tour, la province de Chefchaouen a connu la mise à niveau de la plupart des établissements de santé et le renouvellement de leurs équipements, en plus de la construction de deux bâtiments pour l’administration et les diagnostics spécialisés externes, et l’acquisition d’une ambulance et d’une unité médicale mobile. Les travaux sont également en cours pour la rénovation des services hospitaliers et la construction d’un hôpital de jour à Jebha.
Enfin, dans la province d’Al Hoceima, les travaux de construction et d’équipement d’un nouveau centre de santé et d’un espace de santé des jeunes ont été achevés, tout comme le chantier d’un hôpital de proximité à Imzouren, indique le communiqué, ajoutant qu’il a été procédé en outre à l’acquisition d’un scanner 3D pour le centre d’oncologie et d’un troisième scanner pour l’hôpital de proximité de Targuist.
La province a aussi connu la mise à niveau des services d’accueil, de pédiatrie et de natalité et l’acquisition d’un certain nombre d’ambulances, alors que se poursuivent les travaux de construction du nouveau centre hospitalier provincial d’Al Hoceima.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.