Standardisation de la langue des signes pour mieux intégrer les sourds dans la société marocaine

La ministre de la Famille, de la Solidarité, de l’Egalité et du Développement social, Bassima Hakkaoui a souligné, mardi à Rabat, que le projet de standardisation de la langue des signes marocaine vise à intégrer les personnes présentant une déficience auditive dans les domaines social, éducatif et professionnel.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.