En Algérie, Abdelkader Bensalah nommé président par interim pour 90 jours !

Une semaine après la démission d’Abdelaziz Bouteflika, le Parlement algérien a nommé Abdelkader Bensalah, président par intérim de l’Algérie, pour 90 jours.

En effet, suite à réunion qui a eu lieu mardi 9 avril, le Parlement algérien a nommé le président Abdelkader Bensalah, président par intérim pour une durée maximale de 90 jours, une semaine après la démission d’Abdelaziz Bouteflika.

« Je vais travailler à concrétiser les intérêts du peuple. C’est une grande responsabilité que m’impose la Constitution », a déclaré le président.

Cette nouvelle va à l’encontre de ce pour quoi les Algériens manifestent depuis des mois, puisqu’ils veulent éradiquer l’ensemble du « système » Bouteflika, dont Abdelkader Bensalah est issu.

Ce mardi matin, la décision a provoqué la colère des habitants à Alger. Des centaines d’étudiants sont descendus dans la rue pour crier « Dégage Bensalah! » et « Système dégage », devant la Grande poste.

Les partis d’opposition ont eux aussi exprimé leur opposition à Bensaleh en boycottant la réunion du Parlement.

Abdelkader Bensalah, 77 ans, a passé plus de 17 ans avec le Conseil de la Nation.
L’homme est un fidèle d’Abdelaziz Bouteflika.
Député, ambassadeur, haut fonctionnaire ministériel, sénateur, il a multiplié les fonctions et présidé les deux chambres du Parlement, sans jamais devenir ministre.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.