Le Président palestinien salue les efforts de SM le Roi Mohammed VI dans le soutien de la résistance des Maqdessis

Le Président palestinien, M. Mahmoud Abbas, a salué, dimanche à Tunis, les efforts consentis par Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans le soutien de la lutte des Maqdessis.
“Nous saluons hautement les contacts et les efforts que déploient Sa Majesté le Roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods, ainsi que Bayt Mal Al Qods”, en faveur de la cité sainte, a affirmé le Président Abbas à l’ouverture du 30è Sommet arabe.
Dans ce sens, il a indiqué que “la poursuite de la politique et des pratiques israéliennes pour saper la solution de deux Etats nous a fait perdre tout espoir de parvenir à une paix réalisable”.

“La poursuite de la politique raciste d’Israël n’aurait pas été possible sans le soutien de l’Administration américaine, notamment sa reconnaissance d’Al Qods comme capitale d’Israël et du transfert de son ambassade à la ville sainte”, a-t-il expliqué.
Le chef de l’Etat palestinien a souligné que les décisions de Washington représentent un coup dur pour l’Initiative arabe de paix et un changement radical de la position des Administrations américaines qui se sont succédé à l’égard du conflit israélo-palestinien, mettant ainsi fin à son rôle de parrain du processus de paix.
“Nous ne pouvions plus supporter ou coexister avec le statu quo afin de préserver les intérêts du peuple palestinien et ses aspirations à la liberté et à l’indépendance”, a-t-il ajouté, annonçant l’intention de l’autorité nationale palestinienne de prendre prochainement des “mesures et des décisions décisives”.
“Nous vivons des jours très difficiles, après qu’Israël ait sapé tous les accords et renoncé à tous ses engagements depuis les accords d’Oslo jusqu’à aujourd’hui”, a-t-il déploré.
“Nous ne pouvons pas accepter un plan de paix qui ne respecte pas les fondements et les références du processus de paix et les résolutions de la légalité internationale”, a précisé M. Abbas.
Dans ce sens, il a appelé à la mise en application des décisions des précédents sommets arabes, notamment celle relative à la mise à la disposition de l’Autorité palestinienne d’un filet financier et au respect des engagements financiers pour renforcer la résilience du peuple palestinien.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.